Aller au contenu principal
1999

L'anniversaire du jour : « 1999 » de Prince

Sorti le 27 Octobre 1982, l'album mythique 1999 de Prince fête ses 38 ans aujourd'hui

Par Sophie Marchand

Tous les jours dans Alpha Beta Nova (lundi au vendredi, 9h-13h), Sophie Marchand célèbre un anniversaire, d'une personne, d'un disque ou d'un événement.

Aujourd’hui on fête un disque mythique qui s’appelle 1999 mais qui est sorti en 1982, un 27 octobre précisément. Nous fêtons aujourd'hui les 38 ans de l’album culte de Prince.

Culte pour plusieurs raisons : d’abord parce que quand il sort, c’est un succès commercial important. L'album se vend très vite à des millions d’exemplaires. Un tel succès commercial, pour Prince, est une première. À vrai dire, plusieurs de ses singles vont même se classer en haut des charts.

Même s’il aborde des sujets politiques, ambigus, intimes, et même s’il est musicalement audacieux, même s'il prend le risque de slalomer entre les genres, eh bien 1999 est, musicalement parlant, une machine de guerre, faite pour conquérir les charts. Et c’est ça qui est culte, c’est que la science de Prince lui a permis de réussir son coup. 

À l’époque Prince vient de faire son grand Contreversy Tour, et il décide de s’enfermer dans son studio de Minneapolis pour tester des choses avec une console 24 pistes qu’il vient d’installer. Pendant des mois, il va bosser sur ce disque, enregistrer des morceaux, les mettre de côté, en tester d’autres et c’est avec cette patience et cette minutie qu’il va composer une grande œuvre.

Un disque au succès commercial énorme né d'un big bang créatif

Quand cet album sort, tout le monde est convaincu : les fans de la première heure, la critique, le public, et cette sainte-alliance qui n’arrive que très rarement qui va redéfinir les frontières de la pop. Parce que Prince prouve qu’un titre peut être efficace sans céder à la facilité, et qu’il nous fait réaliser que le public américain typique de MTV peut aussi aimer ce genre de tubes pas préfabriqués.

Le disque fonctionne, toute proportion gardée, comme un hameçonnage. Des hits sur la face A, puis des morceaux plus expérimentaux sur le reste du disque et la face B. Reste que la cohérence vient de tout ce qui se dégage de l’album, extrêmement lascif, équivoque, et révolutionnaire. 

Cet album d’ailleurs a été réédité il y a un an, comme s’il était le disque le plus symbolique de la puissance de Prince

Visuel © pochette de l'album 1999 de Prince