Aller au contenu principal
Enny © Timothy Spurr

La rappeuse Enny, protégée de Jorja Smith, célèbre les femmes noires

Nouvo Nova : « Peng Black Girls » d’Enny.

Par Michael Liot

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Peng Black Girls » d’Enny.

Dans la famille des jeunes rappeuses en train de secouer la ville de Londres, voici une toute nouvelle recrue : Enny. Après deux titres parus en début d’année, la musicienne vient de sortir un titre à la gloire des femmes noires : « Peng Black Girls ».

Originaire du sud-est de la capitale britannique, Enny a été découverte par Jorja Smith, qui dit avoir eu un vrai coup de cœur pour elle. C’est sur son nouveau label FAMM que paraît ce nouveau titre, écrit selon Enny elle-même « dans un état de transe absolue ». Un message unité et d’empowerment pour les femmes qui, comme elle, ont pu souffrir de préjudice à cause de leur couleur de peau. Elle est accompagnée, ici, de la chanteuse londonienne Amia Brave : deux femmes noires carrément peng (soit « cool » dans l’argot anglais).

Visuel © Timothy Spurr