Aller au contenu principal
"JSP", la pop psychédélique de Petit Prince

« JSP », la pop psychédélique de Petit Prince

Nouvo Nova : « JSP » de Petit Prince.

Par La programmation musicale

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « JSP » de Petit Prince.

À voir sa tignasse blonde et son visage juvénile, pas étonnant qu’Elliot Diener ait hérité du surnom de Petit Prince. Et alors que, comme le dit Saint-Exupéry, « toutes les grandes personnes ont d’abord ont été des enfants » mais « peu s’en souviennent », ce Prince-ci garde un pied dans le souvenir, semblant porter comme son illustre homonyme le même regard doux sur le monde.

Petit Prince apprend tôt le piano et la guitare, puis la production du son. Avec des amis, il crée le label Pain Surprises, sur lequel on trouve aujourd’hui les noms familiers que sont Jacques, UTO ou Miel de Montagne. Et puis, l’année dernière, après beaucoup de temps passé à produire les morceaux des autres, Petit Prince nous a envoyé un premier EP, comme une carte postale ; un joli EP simplement signé Je vous embrasse.

Aujourd’hui, il s’apprête à sortir son premier véritable disque : Les plus beaux matins, prévu pour septembre. Un album de pop en français, empreint d'élégance psychédélique, à la manière des ainés australs que sont Tame Impala ou Unknown Mortal Orchestra. Fraîchement dévoilé, le morceau « JSP », soit « Je ne sais pas », ne parle « pas d’amour, ni d’engagement », mais de « la difficulté qu'il éprouve à trouver son chemin dans un monde parfois vide de sens ». Une réflexion universelle, et donc actuelle, qui constitue l'un des thèmes de ce premier album dédié aux petits moments de bonheur de la vie.  

Visuel © Florine Hill