Aller au contenu principal

À la Dérive avec Yaël Naim

On part à la dérive avec Yael Naim, de la Fab à la Cité Audacieuse.

Yael Naim

On reste chez nous, mais on part quand même à la dérive avec Yael Naim, de la rue Keller à la Cité Audacieuse. A cette époque, on pouvait dériver partout avec des artistes, se parler au coin d'une rue, demander tout et n'importe quoi à n'importe qui, n'importe où, taper l'incruste, flâner avec son micro le nez au vent, sans autorisation de déplacement. À la dérive avec Yaël Naim, c'est la dernière avant on ne sait pas quand et ce jour-là on faisait des claquettes dans Paris comme Gene Kelly. Nous sommes montés dans un taxi direction La Fab dans le 13eme. La Fab, c'est le fonds de dotation d'Agnès B, un lieu ouvert plein d'œuvres étranges et pénétrantes. À la dérive avec Yaël Naim, on est comme des gamines en liberté, armées d'une guitalélé.

yael naim
Yael Naim

Et avec Yael Naim, nous sommes arrivés à la Fab, dans le nouvel espace créé par Agnès B, où l'on peut voir certaines oeuvres de sa collection personnelle : Basquiat, Calder, Keith Haring, Nan Goldin... Yael Naim déambule dans cet espace les yeux ronds. Souvent, elle dessine quand elle n'écrit pas des chansons. Nous nous sommes installés dans un coin, elle chanté et les oeuvres semblaient s'animer. On a quitté la Fab pour aller dans le 6eme arrondissement à la Cité Audacieuse, une ancienne école primaire devenue le nouveau lié dédié au rayonnement des droits des femmes. A la dérive avec Yael Naim, ça continue au pays de la beauté.

Yael Naim

Le nouvel album de Yael Naim s'intitule Night songs.

Pour dériver en faisant des claquettes dans les rues de Paris, c'est ici.

Visuel © Fennec Jackal © Jill Coulon pour le film

À la dérive
Emissions

À la dérive

par Aurélie Sfez
Le Dimanche à 18h

Nova Materia

A la dérive avec Nova Materia

On repart à la dérive avec Nova Materia dans les rues d'un Paris déconfiné.

christophe

À la Dérive, toute la nuit, avec Christophe

Christophe, le plus souvent, vivait la nuit. Et déambulait, dans son monde ou dans le nôtre.