Aller au contenu principal

_jeanne_dark_ au Théâtre de la Commune

le samedi 17 octobre à Aubervilliers

12 octobre 2020
Par Leopold Haushofer
""

Le pouvoir destructeur ou libérateur de la parole a-t-il toujours le même impact sur l’être humain quand il n’est pas appliqué de manière direct mais détourné au travers un écran ? Quel est l’influence des nouveaux réseaux sociaux sur le développement des jeunes adultes pour lesquels l’image de soi reste une problématique importante ? Comment et via quel biais est-il possible de parler de sexualité ? 

Marion Siefert évoque toutes ces interrogations charnières de l’adolescence dans sa nouvelle pièce de théâtre “_jeanne_dark_”. Ce seul-en-scène interprétée par la talentueuse Helena de Laurens explore à travers le prisme d’un “live” Instagram la vie d’une jeune fille, Jeanne, issue d’une famille catholique subissant des brimades de ses camarades de classes à propos de sa virginité. 

Après 2 ou 3 choses que je sais de vous, la jeune metteuse en scène continue sa plongée dans le monde d’internet et des réseaux en allant cette fois-ci au paroxysme de son exploration en proposant son spectacle en double expérience. En plus du spectacle physique présenté au Théâtre de la Commune à Aubervilliers, Marion Siefert élargit son public et sa mise en scène, en diffusant en direct sur Instagram la pièce via le smartphone de la protagoniste, le faisant passer allègrement d’accessoire scénique à outil de diffusion qui ne fera qu’appuyer le propos de son autrice. 

Pour elle, entre réseaux sociaux, où tout n’est que mise en scène, et théâtre, il n’y a qu’un pas. Et elle le prouve en établissant très clairement ce lien indéniable entre deux médias qui ne sont finalement pas si éloigné qu’il n’y parait. 

Pour construire cette pièce aux multiples niveaux de lectures (elle en serait presque méta), Marion s’entourent d’un groupe de jeunes artistes talentueux. La performeuse, danseuse Helena de Laurens qui interprète son personnage principal avec qui elle avait déjà collaboré, en 2018, pour la pièce Le grand sommeil. Matthieu Bareyre collabore artistiquement sur toutes les créations de Marion Siefert, il entretient sur le côté une carrière de cinéaste. Il sortait en 2018 le film coup de poing l’Époque sélectionné au festival de Locarno, au BFI London Film Festival et au Festival Premiers Plans d’Angers. La scénographie est dirigée par l’artiste Nadia Lauro qui a déjà signé de nombreuses collaborations avec artistes, performeurs, groupe de musique comme Cocorosie, Transhumance et beaucoup d’autres. 

Cette performance évoquant les thème de l'adolescence, des médias, de la religion, de la sexualité ou encore de la féminité est à voir en direct au Théâtre de la Commune d'Aubervilliers jusqu'au 18 octobre et pour une expérience inédite, également sur le compte Instagram _jeanne_dark_

Nova vous offre des places pour la performance en direct au Théâtre de la Commune. Rendez-vous sur la page Nova Aime pour y trouver le mot de passe.