Aller au contenu principal

Danyèl Waro | Boulogne-Billancourt

Une grande figure du Maloya vogue d'une île à l'autre.

5 mars 2018
Par Quentis
Une grande figure du Maloya vogue d'une île à l'autre.

Que savez-vous de la musique de Danyèl Waro ? Il perpétue la pratique du chant des esclaves réunionnais, le maloya. La musique de la douleur, à l’image de cette île : métissée. Le maloya, reconnu depuis 2009 au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO, s’est construit au fil des années d’influences malgaches et africaines.

Celui qui a contribué à sa reconnaissance et à son influence au-delà de l’Océan indien, a reçu l'an dernier nos journalistes dans la cour de sa case bariolée, nous faisant un tour d'horizon de la mixité et du métissage propre à La Réunion : Malbar (Indous), Cafre (Noirs africains), Yab (Créoles blancs), Sinoi (Chinois), Zarab (Arabes), Zoreil (Métropolitain)...  Danyèl Waro défend depuis toujours la « bartarsité ».

Danyèl Waro sera en concert mardi 13 mars à La Seine Musicale dans le cadre de leur série d'Île en île.

On vous offre des places pour aller voir ce monument, récupérez sur l'île de la page Nova Aime le mot de passe qui vous permettra de jouer :

 

Danyèl Waro | Boulogne-Billancourt || mardi 13 mars à la Seine Musicale, 1 Cours de l'Île Seguin || métros Pont-de-Sèvres\ Billancourt || sur le site de la Seine Musicale || à partir de 20 euros