Aller au contenu principal
Le précieux cadeau de Tony Allen

Le précieux cadeau de Tony Allen

Une exclusivité de sa collaboration d’il y a 10 ans avec le trompettiste sud-africain, Hugh Masekela.

Par Kenza Naaïmi

À Nova, vous l’aurez compris et malgré le confinement, on reste ouvert. On vous dégote les meilleures sorties, nos dernières trouvailles et puis parfois, ce sont les artistes eux-mêmes qui nous envoie leurs dernières perles. La preuve aujourd’hui avec le dernier morceau du batteur nigérian, Tony Allen.

Un talent que vous connaissez évidemment déjà aux vues de ses anciennes collaborations avec Fela Kuti, Sébastien Tellier ou encore Charlotte Gainsbourg. Tony Allen, nous offre en avant-première un autre bout de son prochain album qui verra le jour dès demain. Il nous avait déjà partagé “Slow Bones” et “We’ve Land”, voilà aujourd’hui le très beau morceau "Never (Lagos Never Gonna Be The Same)", un nouvel extrait de Rejoice, le tout premier projet posthume de Hugh Masekela, qui nous avait malheureusement quitté en 2018.


Cette collaboration des deux génies de la batterie et de la trompette n’est pas nouvelle et date de 2010. Et on se demande quel meilleur hommage à Masekala pouvait rendre Tony Allen que de ressortir les archives de quelques-unes de leurs jam sessions. En attendant demain et l’intégralité de l’album, voici "Never (Lagos Never Gonna Be The Same)" où s’écoule une conversation entre deux instruments essentiels au grand jazz et l’afrobeat.

Visuel © Brett Rubin & Bernard Benant