Aller au contenu principal
L'amour est-il plus fort que le virus ?

Le Coronavirus fait exploser la vente de sextoys

Il a aussi augmenté le nombre de demandes de divorce...

Par Thomas Zribi

Les couples vont-ils survivre au confinement ? Le coronavirus va-t-il prendre le dessus sur l'amour ? Thomas Zribi nous éclaire dans La Grasse Matinale d'Armel Hemme.

Ces derniers temps, un sujet est passé au second plan : l'amour. La situation de notre pays nous met tous dans une position un peu délicate sur ce terrain. La question est : comment les couples vont-ils supporter de rester les uns sur les autres toute la journée, parfois même avec des enfants qui crient autour ? Pour résumer l’amour est-il plus fort que le virus ?

Deux catégories de la population sont immédiatement exclues : ceux qui sont tout seuls et ceux qui bronzent sur leur yacht en buvant des martinis et en publiant des photos énervantes sur Instagram. Concentrons-nous plutôt sur les couples qui manquent d’espace.

Le côté positif est qu'il semble que le confinement ait réveillé la passion chez de nombreux humains frappés par le confinement. Il y a deux jours, la presse a fait remarquer l’explosion de la vente de sextoys en France, avant les fermetures des magasins puis, par correspondance. Il s'agit d'une hausse de plus de 40% par rapport à l'année dernière. Dans d'autres pays frappés par le virus, cette explosion est encore plus flagrante : les États-Unis avec + 75 %. À Hong Kong, + 71 %, suivi par l'Italie avec + 60 %. La palme revient aux Canadiens qui ont acheté ces derniers mois 130 % plus de sextoys qu'en 2019. Notons qu'ils ne sont toujours pas confinés.

« Des crises de panique sont même à craindre »

Maintenant, le côté négatif. D’après plusieurs médecins interviewés dans la presse, l’angoisse pourrait plomber la vie amoureuse de certains confinés. « Des crises de panique sont même à craindre », nous dit le docteur-psychologue Johanna Rozenblum sur Doctissimo. Le site ne nous précise pas malheureusement que faire dans ces cas-là de nos sextoys chèrement achetés.

Une autre info un peu plombante : ceux qui ont vécu le confinement le plus long pour l’instant, les Chinois, ont pour beaucoup d’entre eux, mal supporté l’enfermement en couple. Avec la levée progressive du confinement dans le pays, on constate une augmentation nette des demandes de divorce.

En espérant que chez nous, ça se passera mieux. C’est en tout cas ce que nous chante un jeune artiste plein d’allant, qu'on vous fait découvrir dans l'intégralité du podcast ci-dessous.

Visuel © Getty Images / LaylaBird