Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Lavi Vye Neg » de Leyla McCalla.

Entre Louisiane et Haïti, les protest songs de Leyla McCalla

Nouvo Nova : « Lavi Vye Neg » de Leyla McCalla.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Lavi Vye Neg » de Leyla McCalla.

Figure montante de la scène jazz-folk de la Nouvelle Orléans, Leyla McCalla porte ses racines haïtiennes comme un flambeau sur son album The Capitalist Blues, à paraître en 2019. La chanteuse et violoncelliste, dont les parents ont quitté Haïti alors qu’elle était encore jeune, s’est d’abord faite connaître au sein des Carolina Chocolate Drops, un ensemble de cordes afro-américain primé aux Grammy Awards, avant de se lancer en solo avec un album d’adaptations de poèmes de Langston Hughes. Son troisième et nouveau disque est, lui, revendiqué comme un ensemble de « protest songs », baignant à la fois dans l’héritage cajun de la Louisiane et dans ses origines haïtiennes. En témoigne le morceau « Lavi Vye Neg » (« la vie vieux noir »), reprise d'un vieux morceau haïtien popularisé par Coupé Cloué et Trio Select

Visuel : (c) Facebook de Leyla McCalla