Aller au contenu principal
GZA en 1995 : la dextérité d'un MC au sommet

GZA en 1995 : la dextérité d'un MC au sommet

Nova Classic : « Liquid Swords » de GZA feat. RZA.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Liquid Swords » de GZA feat. RZA.

Un énorme classique de rap. Aujourd'hui, on retourne en 1995 avec « Liquid Swords » de GZA.

GZA a.k.a The Genius, surnom donné par Ol’ Dirty Bastard qui, comme RZA est cousin avec le MC. Ensemble, ils ont fondé quelques années plus tôt le clan le plus connu de l'histoire du rap : The Wu-Tang Clan. On est en 1995 quand GZA sort son deuxième album solo - le premier préexistait à la formation du Wu-Tang -, et c’est avec RZA aux manettes qu’il sort « Liquid Swords ». Ce premier single donne le ton d’un disque qui va monter encore d’un cran le niveau du clan new-yorkais. Un morceau sombre construit sur un sample entêtant d’un titre des années 60, « Groovin’ » de Willie Mitchell.

« Liquid Swords », littéralement « Les Épées liquides » de celui qui manie la langue comme on croise le fer. Une dextérité de chevalier ou de Shaolin, si l’on reste plus en accord avec les influences majeures du Wu-Tang, qui met en lumière une écriture extrêmement cinématographique. « Chaque mot est associé à une image », déclare GZA en interview dans les studios de Nova au micro de Cut Killer. De passage à Paris, cette même année 1995, le MC  freestylait sur Nova en cie de Killah Priest. Une archive que l'on ressort pour vous et qu'on écoutera demain à 17h00 dans Nova La Source.

Un classique que l'on écoute aujourd'hui, considéré comme l’un des meilleurs albums rap de tous les temps et qu’on retrouve dans le coffret des 25 ans de Radio Nova. « Liquid Swords » de GZA feat. RZA, c'est notre Nova Classic du jour.

Visuel © CC / Flickr / David Brendan Hall