Aller au contenu principal
« Fight The Power » : 30 ans plus tard, un titre terriblement actuel

« Fight The Power » : 30 ans plus tard, un titre terriblement actuel

Nova Classic : « Fight The Power » de Public Enemy.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tous bords qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Fight The Power » de Public Enemy.

On fait un bond en arrière pour notre Nova Classic aujourd'hui, avec les papes du rap militant : voici Public Enemy avec « Fight The Power ».

L'histoire trébuche. Et comme un disque rayé, elle semble condamnée à buter sur le même sillon. On est en 1989 quand le groupe de Long Island, pionnier du rap militant écrit ce titre pour le film Do The Right Thing du réalisateur Spike Lee. « Fight The Power », texte écrit par Chuck D en tournée, va devenir un personnage indissociable du film : Raheem. Un jeune homme qui évolue dans cette fiction avec son ghetto-blaster vissé à l'oreille, diffusant ce morceau de Public Enemy. Un morceau rappelant les problèmes de la communauté afro-américaine et appelant, quelques décennies après le « Say It Loud, I'm  Black and I'm Proud » de James Brown, à la fierté d'être noire.

D'ailleurs, dans ce morceau, les samples utilisés par la bande menée par Chuck D, Flavor Flav et DJ Lord sont autant de clins d'œil à des artistes ayant traité du sujet, de James Brown à Syl Johnson en passant par The Isley Brothers dont ils reprennent le titre du morceau « Fight The Power ». Un titre qui va créer à sa sortie son lot de polémiques puisque les rappeurs accusent Elvis Presley et John Wayne de racisme. De ça, ils se défendent en expliquant que cela n'était pas le chanteur et l'acteur qui étaient directement visés mais plutôt ce qu'ils représentaient.

L'histoire trébuche car il y a 30 ans, Radio Raheem dans le film de Spike Lee meurt étouffé sous la prise d'un policier. Spike Lee vient d'ailleurs de réaliser un court montage entre cette mort fictionnelle et les morts réelles d’Eric Garner et de George Floyd. Ça s'appelle 3 Brothers, une mise en perspective qui nous rappelle que ce morceau de Public Enemy n'a jamais été aussi actuel. C'est notre Nova classic ce matin, « Fight The Power ».

Visuel © Wikimedia / MikaV