Aller au contenu principal
BAB'L'Buz © Radio Nova

En Images... le live de Bab L'Bluz dans Néo Géo Nova

Le groupe franco-marocain jouait « Glibi » et « Gnawa Beat » issu de leur album Nadya!

Par La Rédac

C’est dans une résidence à Marrakech, alors qu’ils travaillaient tout deux sur un projet sur la musique touareg, que Yousra Mansour et Brice Bottin, membres fondateurs de Bab L’Bluz, se sont rencontrés. Ensemble ils étudieront le guembri, un instrument traditionnellement réservés aux maitres de cérémonie gnaouis, et moderniseront son timbre en modifiant ses cordes. Ils iront jusqu’à électrifier l’instrument, créant ainsi un blues à la frontière entre l’ancien et le nouveau.  

Leur premier album « Nayda! » (néologisme que l’on peut traduire par « réveil » ou « debout ») est un clin d’oeil appuyé à une nouvelle génération d’artistes marocains qui prône une musique festive et plus décontractée. On appelle communément leur créations  « Hayha Music », et leur mouvement « Hayha » ou, vous l’avez compris, « Nadya. ».

Bad L’Bluz se produisait en live dans Néo Géo Nova, une performance envoûtante, qui devrait suffire à vous ouvrir les portes du blues.  Ils en ont profité pour vous présenter les instruments qui les accompagnent.

Visuel © Radio Nova