Aller au contenu principal

Cheek Magazine

« Injurier la mère est devenu un rite de passage par lequel un homme s’intègre au sein d’un groupe »

Mais que se passe-t-il au juste, avec les mamans ?

« Injurier la mère est devenu un rite de passage par lequel un homme s’intègre au sein d’un groupe ».

Rokhaya Diallo : « On ne doit pas être uniquement féministe »

Rokhaya Diallo : « On ne doit pas être uniquement féministe »

Au micro de Margo Cherrid de Cheek Magazine, Rokhaya Diallo, réalisatrice, écrivaine, militante.

« "Pearl" questionne les représentations de la féminité »

« "Pearl" questionne les représentations de la féminité »

Cette semaine, Cheek Magazine s'intéresse à un film qui aborde le sujet du culturisme féminin. On est allé leur demander pourquoi.

On a oublié de vous en parler du 14 août 2018

« Il était une fois la PMA » : pour comprendre la vie de ceux qui y ont recours

Tous les jours et tout l'été la Plage Nova revient sur une actualité qui nous aurait échappé au cours de l'année.

On a oublié de vous en parler du 17 juillet 2018

Sur Leurs lèvres, explorez la sexualité féminine avec Cheek Magazine

Tous les jours et tout l'été la Plage Nova revient sur une actualité qui nous aurait échappé au cours de l'année.

Cheek Magazine et les femmes batteuses

Cheek Magazine et les femmes batteuses

Dans le podcast « Tom Tom Girl », Faustine Kopiejwski est partie à la rencontre des femmes qui jouent de la batterie.

En Argentine, le féminisme plus vivant que jamais

À Buenos Aires, la lutte contre le néo-machisme.

Laura Nsafou veut ajouter sa voix à la littérature afropéenne

Laura Nsafou veut ajouter sa voix à la littérature afropéenne

Garance Marillier : intense et précise, la révélation du film "Grave"

Garance Marillier : intense et précise, la révélation du film "Grave"

Présentation de la jeune artiste, adoubée à Cannes.

Qui es-tu, cagole ?

Qui es-tu, cagole ?

Typologie en jupes trop courtes.

Emel Mathlouthi, chanteuse politique

Emel Mathlouthi, chanteuse politique

“Je n’aime pas les injustices, je n’aime pas qu’on me marche sur les pieds.”