Aller au contenu principal
Breakbot et la question des avatars pas si méchants

Breakbot et la question des avatars pas si méchants

« Be Mine Tonight » : le nouveau Breakbot va vous faire gesticuler gentiment, et vous redonnera confiance en nos amis les avatars.

Par Bastien Stisi

On vous a souvent prévenu, que ce soit par le biais de la série Black Mirror ou par ce court-métrage signé William Laboury (Yandere, programmé au dernier Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand) qui racontait l’amour possessif d’un hologramme vis-à-vis de son maître. Les avatars, et ses dérives, sont des choses dangereuses ! Méfiez-vous, personne n’est à l'abri. Elles prennent possession de vos âmes, de vos corps, de ce qui traîne... et agissent contre votre volonté propre. Prenez garde.

Nouvelle manifestation de ce danger qui guette tout le monde mais que tout le monde fait semblant d’ignorer : le clip de l’ami Breakbot, l’auteur du tube planétaire « Baby I’m Yours » venu nous donner des nouvelles la semaine passée aux côtés de Yuksek dans Teuf d’appart.

Dans cette vidéo réalisée par Gary Levesque, « une girl next door se rend dans une salle d'arcade pour jouer à un jeu qui vise à reproduire la danse d'un avatar. L'avatar vient alors prendre possession du corps de la jeune fille qui se retrouve emportée par le rythme de la musique. »

Un avatar qui prend possession de nous-même... pour nous faire danser mieux que ce que l’on aurait pu jamais espérer ? Peut-être nous sommes-nous un peu emportés : les avatars, finalement, sont nos amis, et mettent manifestement en avant le meilleur de nous-même. Accueillons-les comme il se doit, et accueillons ce nouveau morceau de Breakbot « Be mine tonight », marqué house, pop, soleil, disco qui fait se sentir un tout petit peu plus souriant. Le titre est porté par la voix de Delafleur, et marquera durablement votre été, quand bien même vous passeriez ce dernier à l'intérieur d'un dix-neuf mètres carrés mal éclairé.

Côté Breakbot, un EP arrive le 26 juin. Tenez-vous prêts.

Visuel © clip de « Be mine tonight » de Breakbot