Aller au contenu principal
Bonga & Camélia Jordana

Bonga et Camélia Jordana, un duo apaisant

Nouvo Nova : « Kudia Kuetu » de Bonga & Camélia Jordana.

Par David Bola

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Kúdia Kuetu » de Bonga & Camélia Jordana.

Artiste ultra-prolifique (30 albums et bientôt 50 années de carrière), le barde angolais Bonga a vécu mille vies en une. D’abord athlète, il a couru le 400 mètres pour le Portugal, qui colonisait l’Angola quand il y est né puis a joué pour le Benfica de Lisbonne. Militant, il s’est engagé contre l’oppression portugaise du régime de Salazar et pour l’indépendance de sa terre natale, ce qui l’a finalement poussé à s’exiler aux Pays-Bas. C'est là-bas que le musicien aura rencontré une forte collectivité cap-verdienne, composé de la musique à leurs côtés et accouche d’un des plus grands albums de la musique africaine : Angola 72.  

Aujourd’hui, Bonga revient, 4 ans après son « Recados de Fora » — et cette fois-ci, en duo. À ses trémolos rauques viennent s’ajouter la voix de Camélia Jordana, qui a elle-même souvent utilisé sa musique comme véhicule protestataire. Ici néanmoins, les mots se font apaisants, et viennent célébrer les racines du musicien : "Kudia Kueto" souligne l’importance des décoctions ancestrales et autres coutumes conviviales de son pays d'origine, celles qui font les valeurs piliers de la culture angolaise.

Publié par le label Lusafrica, qui accompagne Bonga depuis l’an 2000, le titre annonce un nouvel album de l’artiste à venir courant 2021. 

Visuel © pochette de Kúdia Kuetu de Bonga & Camélia Jordana.