Aller au contenu principal
Beth Carvalho, la marraine de la samba

Beth Carvalho, la marraine de la samba

Nova Classic : « Dança da Solidão » de Beth Carvalho.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Dança da Solidão » de Beth Carvalho.

Ce matin, on danse la samba sur Nova avec l'une des plus grandes grandes chanteuse du genre : Beth Carvalho.

Beth Carvalho qui reprend en 1981 la « Dança da Solidão », du compositeur Paulinho Da Viola, sambiste entre avant-garde et tradition, qui composera cette « danse de la solitude » dans un album conçu comme une déclaration d’amour à ce genre musical populaire brésilien : la samba. Un genre dont Beth Carvalho, jeune femme de bonne famille, va tomber amoureuse. Si elle commence par composer des bossa, elle quittera vite le bord de mer pour rejoindre la rue et participer au battement des blocos de carnaval. C’est le coeur noir du brésil qui fait vibrer Beth Carvalho. Un amour et un engagement si fort qu’elle deviendra l’une des plus grandes représentantes du samba et parrainera des artistes extrêmement populaires, comme Zeca Pagodinho. En 1981, elle sort Na Fonte, littéralement à la source. Un disque dans lequel on retrouve d’autres classiques notamment « Escasseia », dont nous parle Véronique Mortaigne sur Nova.

Na Fonte, cette source dont on dit que l’eau pure retire tout sentiment d'amertume et soulage toutes les danses solitaires. Un titre que vous retrouvez sur les compilations Rare Groove Bresil de Radio Nova.

Visuel © Pochette de Beth Carvalho