Aller au contenu principal
« Babel » : un avant-goût pour le prochain album de Rone

« Babel » : un avant-goût pour le prochain album de Rone

Aussi, l’avant-goût du spectacle « Room With a View » au Théâtre du Châtelet, avec le collectif La Horde.

Par Kenza Naaimi

Le producteur français Erwan Castex, basé à Montreuil mais passé par Berlin (et par autre part), que vous connaissez sûrement mieux sous le nom de Rone et qu’on suit beaucoup, nous à Nova, est de retour avec un tout nouveau projet.

Après quatre albums parus depuis une dizaine d’années — Spanish Breakfast, Tohu Bohu, Creatures, Mirapolis —, quelques EP disséminés çà et là — le très bon Apache, notamment — et quelques tubes gravés dans la mémoire de beaucoup — « Bora Vocal », avec l’écrivain Alain Damasio —, Rone collabore cette fois avec le collectif La Horde et une vingtaine de danseur.ses du Ballet National de Marseille, tous.tes d’origines différentes.

L'album sera accompagné d’un spectacle — ou est-ce l’inverse ? —, également nommé Room with a View, qui reprend des notions et soulève des débats de « collaspologie », des questions climatiques ou tout simplement la place de chacun dans ce monde. Voilà pour le programme.

À lire aussi : "Room With a View" - Rone x (LA) HORDE | Paris

Nous faisons tous partie du problème, ce qui veut dire que nous devrions tous faire partie de la solution. Le spectacle posera plus de questions qu’il n’apportera de réponses, mais je suis à l’aise avec ça. 

Et pour nous donner un avant-goût de son cinquième album, le producteur, qui se fait aussi parfois DJ, nous présente « Babel », le tout premier extrait complètement loufoque de Rone.

« Pour “Babel” je voulais réussir à composer un morceau rythmé, mais sans faire usage d’un kick, je voulais traduire un sentiment d’urgence juste avec des sons organiques de violons, des synthés. (…)  Le morceau marquait une transition dans la narration du spectacle, le passage d’un moment lent et dur à un moment solaire, une énergie positive où les corps se relèvent dans un mouvement anarchique et combatif. Ce morceau était tellement lié à ces répétitions avec les danseurs que j’ai imaginé intégrer leurs voix au morceau. Comme les danseurs viennent des quatre coins du monde, je leur ai demandé de se lâcher dans leur langue. (…) Le résultat donne des grosses insultes que je ne comprends même pas. »

 

De la très grosse tempête à la très grande sérénité : du très bon Rone pour ce morceau qui rappelle parfois les ambiances d’un Aphex Twin — quel producteur des années 2000 n’est pas influencé par le maître Aphex ? — et qui impose une douceur progressive, sans drop ni fioriture, avec lequel on pourra patienter jusqu’au printemps.

Room With a View sera disponible le 24 avril prochain, et à découvrir au Théâtre du Châtelet à partir du 5 mars. 

Visuel © Room With A View - Rone x Théâtre du Châtelet