Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Gabriel » d'Y La Bamba.

Y La Bamba, le Mexique dans le sang

Nouvo Nova : « Gabriel » d'Y La Bamba.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Gabriel » d'Y La Bamba.

Pure beauté que ce morceau d’Y La Bamba, projet bilingue à cheval entre États-Unis et Mexique. Sa créatrice, Luz Ena Mendoza, est née sur la côte ouest américaine de parents mexicains et a passé sa vie dans l’Oregon. Après cinq albums à explorer la folk latine de ses origines à travers le filtre de l’indie-pop, la chanteuse a décidé de faire le grand plongeon et de s’installer de l’autre côté de la frontière, à Guadalajara. Une décision libératrice, motivée par la nostalgie des racines, cette nostalgie « qui hante son sang ».

Mendoza explique avoir trouvé dans ce nouveau foyer mexicain l’amorce d’une guérison, qui aura donné naissance à un EP hispanophone, le justement-nommé Entre Los Dos (« entre les deux »). Elle y dresse divers portraits, ceux d’amants, ceux d’ancêtres, avec Guadalajara en toile de fond. Et sur les refrains de « Gabriel », la voilà qui se délie, survolant la houle des percussions en Llorona superbe, la voix vibrante comme celle des chants folkloriques d’Amérique latine.

Visuel © pochette d'Entre Los Dos d’Y La Bamba