Aller au contenu principal
Avril c’est Velvet Blues : le beau destin d’une maquette arrivée à Nova

« Velvet Blues » de Avril : le beau destin d’une maquette arrivée à Nova

Nova Classic : « Velvet Blues » d’Avril.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Velvet Blues » d’Avril.

Le début des années 2000 c’est aussi, me rappelait Max Guiguet, programmateur à la radio à cette époque, le début de la démocratisation du home studio. À Nova, l'équipe de programmation reçoit de plus en plus de maquettes réalisées par des musiciens chez eux, et Avril fait partie de ceux-là. 

Dessus, ce titre « Velvet Blues », composé, raconte-t-il, pour une femme qu’il cherchait à conquérir. Hasard du calendrier, le musicien électro file la métaphore sur ce morceau avec une église sans toit. « This church is my Sanctuary, It’s roofless », chante-t-il. Maquette déposée au 33 rue du faubourg Saint-Antoine, ancien locaux de la radio, Avril qui n’a fait que ce maxi, se dit : « soit ça marche et je peux rester à Paris, soit je reprends mes études ». 

Quelques semaines plus tard, il appelle la radio, les programmateurs le cherchaient. Avril n’avait pas laissé ses coordonnées sur la démo… Ils jouent le morceau, la connexion entre les ondes martenot utilisées dans ce « Velvet Blues » et les ondes de la bande FM fonctionnent si bien que les labels se mettent à le solliciter. Il ressort donc cet EP, Now It’s Spring, chez FCommunications - label monté par Eric Morand et Laurent Garnier -, EP dont la pochette fait clairement référence au film Blue Velvet de David Lynch, et que l’on retrouvera sur son premier album That horse must be starving, sorti toujours chez FCommunications en 2002.

Visuel © pochette de Velvet Blues d'Avril