Aller au contenu principal

Une rétrospective Studio Ghibli à Paris tout l'été

Et c'est à la Cinémathèque de Paris.

Par Clémentine Spiler

Depuis le 6 juin et jusqu'au 25 juillet, la Cinémathèque Française concocte une programmation en forme d'hommage au Studio , le studio d’animation japonais fondé par Hayao Miyazaki et par Isao Takahata en 1985. Destinée au « Jeune public » du lieu, le cycle devrait néanmoins attirer les aficionados du studio japonais, toutes générations confondues. Princesse Mononoké, Le tombeau des lucioles, Le châteu ambulant, Le voyage de Chihiro, Kiki la petite sorcière... Quinze films seront mis à l'honneur pendant deux mois.

« Les films Ghibli sont marqués par une beauté et une inventivité graphique sidérante et par le dialogue entre les hommes et la nature. C'est un cinéma “météorologique” où le vent, la pluie et la tempête grondent, un cinéma où la mer se déchaîne, les arbres ploient, où les bateaux s'envolent. Ce sont des films dans lesquels les forces terrestres peuvent entrer dans de grandes colères contre les hommes qui dénaturent la planète », peut-on lire sur le site de la Cinémathèque.