Aller au contenu principal
Une compilation raconte Henri Debs, l'immense producteur de musique créole

Une compil raconte Henri Debs, l'immense producteur de musique créole

Et elle sort chez Strut Records, label formidable.

Par Jean Morel

Ce vendredi est sortie une formidable compilation sur le non moins formidable Strut Records. Depuis 1999, le label s’est démarqué par la pertinence et la précision de ses sorties, mettant en lumière d’incroyables perles musicales comme des mixes d’époque de Larry Levan -incarnation du Paradise Garage de New York et du style qui en découla : le garage - ou des block parties de GrandMaster Flash - pionnier du hip-hop, du scratch, et du remix, ordinaire de la Barbade -.

Dans une perspective qui se veut autant documentaire que qualitative, le label cherche à défricher une historiographie de la musique et des genres, pour parcourir, mais surtout raconter, l'immense patrimoine musical de l'humanité.

An Island Story: Biguine, Afro Latin & Musique Antillaise 1960-1972

Cette fois, c’est de musique française dont il s’agit, avec une série de compilations qui s'est donnée pour mission d'explorer les archives d’un label français des Caraïbes, celui lancé par Henri Debs (Debs Music), un des plus grands producteurs de musique créole. Et c’est de Hugo Mendez (Sofrito) et Emile Omar (Tropical Discoteq et ex Radio Nova) qu'est venue l'initiative de compiler, retracer et orchestrer ce voyage dans les archives d’un Français qui, dès la fin des années 50, oeuvra pour une reconnaissance internationale du patrimoine caribéen en produisant près de deux-cents albums en cinquante ans, dans tous les registres possibles, depuis le zouk jusqu’aux rythmes inspirés par la Jamaïque mais aussi de la biguine ou encore du boléro.

Frénétique de l'enregistrement, Henri Debs a passé l'ensemble de son existence derrière une console à enregistrer tous les artistes talentueux qui passaient à portée de micro. Les artistes en tournée en Guadeloupe, comme par exemple le trompettiste haïtien Raymond Cicault, mais aussi la scène locale qui se pressait dans cette arrière-boutique de Pointe-à-Pitre où une console miracle faisait rayonner la musique à travers le monde.

Sobrement intitulée An Island Story : Biguine, Afro Latin & Musique Antillaise 1960-1972 ce premier volet de la compilation s’intéresse aux dix premières années de l'existence du label et donc à la genèse de la légende.

Cette merveille d'histoire s'écoute ci-dessous.