Aller au contenu principal
Des photos de Détroit entre minuit et trois heures du matin

Trois heures du matin, quand Détroit devient ville fantôme

Un documentaire du photographe Dave Jordano.

Par Morane Aubert

Dave Jordano connaît bien Détroit. Il y a grandi. En 1977, lorsqu’il décide de se rendre à Chicago pour faire de la photographie commerciale, il est loin d’imaginer le déclin que va connaître sa ville de naissance. Il y retourne trente ans plus tard, et retrouve une cité fantôme qu’il décide de photographier pour un nouveau projet : Detroit : Unbroken Down. Il explique à PetaPiel : « Tout a commencé quand j’ai vu le travail d’autres photographes qui s’étaient rendus à Détroit pour documenter les usines vides et abandonnées ». Du « ruin porn », porno des ruines, comme il l’appelle.

Une série qui offrait différents portraits des laissés-pour-compte d’une ville qui, en 2013, demandait sa mise en faillite. Il l’immortalise à nouveau avec A Detroit Nocturne, des images de rues désertes et de bâtiments qui ont subi les ravages du temps, photos prises entre minuit et trois heures du matin, comme le rapporte Feature Shoot, en prenant « le risque d’être dehors, bien que c’est le genre de risque que Dave Jordano prendrait encore et encore. »

Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano
Visuel : © Dave Jordano