Aller au contenu principal

« Süpürgesi Yoncadan » : le retour nu-disco d’Altın Gün

Les Néerlandais aiment la Turquie. Et continuent à lui rendre hommage.

Par Bastien Stisi
« Süpürgesi Yoncadan » d'Altın Gün

On avait absolument craqué, il y a deux ans, pour Altın Gün, ce projet qui suggère ce qui brille - on peut traduire le nom par « âge d’or » - et qui réinventait, à sa manière et avec une érudition folle, la musique turque des années 60 et 70, celle, appelée Anadolu pop, qui fusionnait les musiques traditionnelles turques et la pop anglo-saxonne. Un premier album addictif et audacieux (On, Les Disques Bongo Joe), des lives enflammés un peu partout dans le monde (et notamment chez Nova, très tôt le matin dans Plus Près De Toi et très tard le soir en Nuit Zébrée), et une entrée en playlist chez Nova pour ce morceau, « Goca Dünya », que vous avez forcément en tête au moment où vous lisez ces lignes, si vous avez l’habitude de trainer l’oreille sur les ondes de Radio Nova. Rappelons naturellement que chez Altın Gün et contrairement aux apparences, une nouvelle fois trompeuses, la plupart des membres, le leader Jesper Verhulst y compris, sont d’origine néerlandaise, et ne possèdent avec la Turquie que des liens lointains.

Altın Gün, le nom ressort aujourd’hui car un second album, Gece, arrive pour le 26 avril, et car cet album est aujourd’hui accompagné par un clip en motion-design, une vidéo qui vient illustrer le morceau « Süpürgesi Yoncadan », étrange et efficace mélange de disco orientale, de pop et de psychédélisme au synthé dont on vous reparlera certainement dans les prochaines semaines. Le clip donc, à voir ci-dessous. Profitez-en : les projets de cette trempe-là ne sont pas si fréquents...

Visuel (c) capture d'écran de « Süpürgesi Yoncadan » d'Altın Gün