Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Smile And Go » de Sault.

Sault : de 5 à 7 peinards

Nouvo Nova : « Smile And Go » de Sault.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Smile And Go » de Sault.

Mais qui se cache derrière Sault ? Avec deux albums apparus en l’espace de quelques mois, la formation anglaise garde le mystère mais interpelle. Si vous aimez E.S.G. autant que Solange, si vous remuez au son de Khruangbin mais que vous ne reniez pas un bon Hall & Oates, alors Sault est fait pour vous. Sur ces deux albums, curieusement appelés 5 et 7, se succèdent de vrais chefs-d’oeuvre d’inventivité, de groove et de prouesses vocales. Un mélange d’époques et de genres lié par un charme DYI et une énergie jouissive, le tout créant une forme de soul hybride étrangement moderne — on n’est d’ailleurs pas étonné en apprenant que l’un des membres du trio, surnommé Inflo, collabore régulièrement avec Jungle. 

Sur ces deux disques lâchés dans l’éther, difficile de choisir un titre tant tout est surprenant, à la fois de saleté et d’élégance (on atteint des sommets avec des morceaux comme le bien-nommé « Masterpiece »), mais pour l’heure, écoutons un extrait très post-punk de leur deuxième album, à la ligne de basse bien sentie et au refrain loufoque : « Smile and go ».

Visuel © Bandcamp de Sault