Aller au contenu principal

Voyeur et tête-de-cheval

Les livres de Gay Talese et Raphaël Eymery, lauréats du prix Sade : sadiques ou pas ?

« Sadique », adjectif et nom. Se dit d'un sujet présentant du sadisme, cette « perversion dans laquelle la satisfaction sexuelle ne peut être obtenue qu'en infligeant des souffrances physiques ou morales au partenaire », ce « plaisir, cette jouissance tirée du malheur des autres ».

Sadique est donc celle ou celui qui manifeste une méchanceté, une cruauté systématiques : « C'est un sadique, qui fait pleurer les enfants. » Néologisme vraisemblablement créé par le psychiatre austro-hongrois Richard von Krafft-Ebing, au XIXe siècle, à partir du patronyme du divin Marquis de Sade, dont l’œuvre philosophique et scandaleuse a de quoi, c’est vrai, faire chouiner les marmots ainsi que la plupart de leurs parents.

Depuis 2001, un prix littéraire dit « prix Sade » récompense chaque année un(e) « authentique libéral(e) » pour avoir défait « les carcans de la littérature comme ceux de la politique ».

guy-talese-motel-voyageur

Il a été décerné samedi dernier au journaliste américain Gay Talese, 85 ans, pour Le Motel du voyeur (éditions du Sous-sol), ainsi qu’au Français Raphaël Eymery, 30 ans, pour son premier roman Pornarina (éditions Denoël).

Mais qu’ont de sadique (ou de sadien) ces deux livres tout à fait curieux ? Le premier est une enquête amusante et pas nette sur un patron de motel qui aurait pendant plusieurs décennies observé ses clients dans leur plus stricte intimité. Le deuxième est un thriller postmoderne raffiné sur une énigmatique et légendaire prostituée-à-tête-de-cheval qui émascule la gente masculine à coups de quenottes. Barbare, dépravé, obscène ? Nous avons une heure pour le savoir.

Une émission conçue et animée par Richard Gaitet, réalisée par Sulivan Clabaut. Programmation musicale : Michael Liot.

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Eddie Izzard : « Je suis le seul touriste à Paris en ce moment, right? »

Eddie Izzard : « Je suis le seul touriste à Paris en ce moment, right? »

Chevalier de l’humour « intelligent et stupide à la fois », le comique britannique polyglotte et transgenre tire la langue à tous les grincheux dans un nouveau spectacle en français.

Dans les archives de la Book Box (40)

Dans les archives de la Book Box (40)

Eloge du parpaing par Fanny Taillandier, enfance du hip hop avec Kool Herc, cinéma du futur selon Benoît Forgeard, révélation : Cervantes n’a pas écrit Don Quichotte… Souvenirs.