Aller au contenu principal

Pierre Richard sur Nova !

Avec Ingrid Astier, pour une Book Box de « Haute Voltige ».

MARDI 28 FEVRIER

« La nuit des salles obscures nous attire autant que la nuit d’un songe. Notre besoin d’évasion et de vie par procuration s’y complaît. » Cette phrase onirique, on pouvait la lire en 2014 dans Petit éloge de la nuit, cet abécédaire de « notes vagabondes (…) à l’écoute du nocturne », à propos de Lynch ou de Chopin, de Rob Zombie ou d’Italo Calvino, écrit par Ingrid Astier, auteur confirmé de polars entêtants publiés dans la Série Noire. Cette phrase de cinéphile, on la retrouvait aussi l’année suivante - tiens donc - dans les mémoires de Pierre RichardJe sais rien mais je dirai tout, où l’acteur-cinéaste « élastique » racontait son parcours de Grand Blond du burlesque, héritier direct de Buster Keaton et Danny Kaye, vénéré pour sa fantaisie d’Argentine en Russie jusqu’à la Thaïlande.

Aujourd’hui, Petit éloge de la nuit est devenu un spectacle, conté par Pierre Richard sur une mise en scène de Gérald Garutti, actuellement en tournée, qui passera notamment dès le 15 mars par le Théâtre du Rond-Point à Paris pour vingt-trois représentations.

De son côté, Ingrid Astier s’apprête à publier Haute voltige, son nouveau roman noir à paraître le 9 mars chez Gallimard. Où l’on fait la connaissance d’un incroyable monte-en-l’air : Ranko alias Le Gecko, « le plus grand lézard cambrioleur de la capitale », « l’as du vol à l’escalade (...) capable de monter et descendre n’importe quelle paroi avec des ressorts dans les doigts ». Un Serbe taiseux, solitaire, charismatique en diable, champion de boxe et d’échecs. « Vous prenez Spiderman, vous le croisez avec Kasparov et Tyson, vous obtenez Ranko. » Un esthète enfin, pour qui « fréquenter la beauté » est « le seul luxe », bien résolu à mettre la main sur certains originaux d’Enki Bilal !

Alors, oui, la nuit, on peut toujours rêver : Pierre Richard et Ingrid Astier seront réunis ce soir, pour deux heures de Book Box nyctalope et aérienne, nimbée de lectures du Petit éloge et de Haute voltige, agrémentée d’une sélection musicale supervisée par ces deux mélomanes.

21h. Bien le bonsoir.

21h10 Pierre Richard et Ingrid Astier, à propos de Petit Éloge de la nuit.

21h20 Ingrid Astier lue par Pierre Richard, Petit Éloge de la nuit (« Mise en veille »).

21h30 Ingrid Astier lue par Pierre Richard, Petit Éloge de la nuit (« Belles de nuit »).

21h40 Pierre Richard, à propos de l’art du burlesque, tiré de Je sais rien mais je dirai tout, puis des Bimbos, de Georges Brassens et de sa rencontre improbable avec Bob Dylan.

22h00 Ingrid Astier, à propos de Haute Voltige.

22h15 Ingrid Astier lue par Pierre Richard, Haute Voltige.

22h30 Ingrid Astier, à propos du chessboxing.

22h40 Vladimir Jankélévitch lu par Ingrid Astier, L'innocence et la méchanceté.

22h55 Au revoir.

Une émission conçue et animée par Richard Gaitet, réalisée par Sulivan Clabaut.

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Fièvre jaune, colère noire

Fièvre jaune, colère noire

Penser puis choisir l’anarchisme, la violence ou la non-violence avec Louise Michel, les Pink Blocs ou Peter Gelderloos.

Bang bang, c’est le Brautigang !

Bang bang, c’est le Brautigang !

Richard Brautigan et ses « haïkus boiteux » déclamés par Dominique Pinon, Isabelle Carré et Jérôme Kircher, au fil des déclarations d’amour de Philippe Jaenada et Thomas Vinau pour l’écrivain doux-dingue de « Mémoires sauvés du vent ».