Aller au contenu principal

Le Prix de la Page 111 2016 3/3

En direct du Café de la Presse

MARDI 11 OCTOBRE

En direct du Café de la Presse

Parce qu’un bon livre, ouvert à n’importe quelle page, doit pouvoir intriguer, amuser, choquer, attrister, réjouir ou tourmenter son lecteur, et parce qu’à la page 111 de la pièce de théâtre Rhinocéros d’Eugène Ionesco on trouve ces deux mots magiques : « pourquoi pas ? », un jury, composé de 8 écrivains-journalistes-traducteurs-libraires-attachée de presse-homme-femme-gauchers-droitiers-grand et petits, ce jury, impartial mais porté sur un certain fétichisme numérologique, a créé en 2012 sur l’antenne de Radio Nova le désormais célèbre Prix de la Page 111.

(Pour rappel, nous considérons toutes les pages 111 de la rentrée littéraire francophone comme des œuvres d’art à part entière, de la première à la dernière lettre, du premier au dernier signe de ponctuation, sans tenir compte de ce qui précède ou de ce qui suit, peu importe si nous sommes au milieu d'une phrase ou déconnectés de l’intrigue.)

Alors? Qui sera le vainqueur de l’édition 2016 ? Qui a écrit la meilleure page 111 de la rentrée littéraire francophone, sur plus de 311 romans ?

21h Ouverture hollywoodienne, où s’affirme un certain sens du spectacle.

21h15 Lecture n°1 : page 111 de Jim Morrison et le diable boiteux de Michel Embarek, par Elisabeth Ventura.

21h30 Chroniques

Le bureau des statistiques, par Bertrand Guillot.

Aux origines rupestres des prix littéraires, par Charles Recoursé.

Etude de cas : page 111 de Cendres des hommes et des bulletins de Pierre Senges et Sergio Aquindo (collectif).

21h45. Lecture n°2 : page 111 des Cosmonautes ne font que passer d’Elitza Gueorguieva, par Judith Margolin.

22h00 Lecture n°3 : page 111 d’Une Bouche sans personne de Gilles Marchand, par un lecteur-surprise.

22h20 Chroniques « Le bal des vétos : 8 pages 111 refusées » (collectif).

22h35 Lecture n°4 : page 111 de Mauvais coûts de Jacky Schwartzmann, par Diane Bonnot.

22h50 Interview de Laurent Derobert, invité d’honneur et grand remettant, par Richard Gaitet.

23h00 Lecture n°5 : page 111 de Pas trop saignant de Guillaume Siaudeau, par Angeli Hucher de Barros.

23h20 Lecture n°6 : page 111 d’Anguille sous roche d’Ali Zamir, par Julien Goetz.

23h35 Chronique : 111 décibels, le seuil de l’insoutenable, par Marguerite Demoëte.

23h45 Proclamation de l’identité du vainqueur, par Laurent Derobert. Réactions proches de la pâmoison.

0h00. Clôture sous les hourras.

Une émission conçue et animée par Richard Gaitet, en compagnie parfaite et indispensable des jurés Julien Blanc-Gras, Marguerite Demoëte, Bertrand Guillot, Titiou Lecoq, François Perrin, Charles Recoursé et Aude Samarut, réalisée par Héloïse Delaunay, avec Théo Sebald pour la captation vidéo.

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Funny Face Nova Book Box

Dans les archives de la Book Box (2)

Maupassant dans le désert, « psychomagie » façon Jodorowsky, cœur pur hongrois, soldats de la guerre de 14 ravis d’aller au combat… Souvenirs.

La Servante écarlate Radio Nova

Servir « La Servante écarlate »

Sous le voile de la série télévisée à succès, un roman-cauchemar de 1985 signé Margaret Atwood.

Alain Bashung Interviews Radio Nova

La nuit je lis

À perte de vue, des livres écrits par ou sur des musiciens : Bashung, Kate Tempest, Karen Carpenter, Gaston Couté et les Young Gods.