Aller au contenu principal

Lettre à Élodie : Pascal, ingénieur

Pascal est né au Burkina-Faso, et, très jeune, il se met à adorer l'école. Surtout les maths et la physique. Ses parents sont illétrés, autour de lui ses potes quittent progressivement l'école pour aller bosser dans les champs, mais lui, premier de sa classe, entre au collège, puis part à l'université de Ouagadougou grâce à l'aide l'association Res Publica. Parcours exemplaire, le-voici repéré par l'école des mines de Douai, en France. Il en sort avec, au bout, un CDI en région parisienne.

Sa soeur, celle qui est la plus proche de lui en âge, n'est pas allée à l'école, ses parents n'en voyaient pas l'utilité. Pascal a tout fait pour que ses autres frères et soeurs puissent en profiter. Avec brio : un de ses frères est, lui-aussi, à l'université. 

 

>> Tout savoir sur l'asso Res Publica ici (asso en France, ONG au Burkina) 

Lettre à Élodie
Emissions

Lettre à Élodie

par Élodie Font
Lundi-vendredi entre 13h et 18H

La dernière lettre : François, 31 ans, voir avec les oreilles

La dernière lettre : François, 31 ans, voir avec les oreilles

Sandra, 26 ans, et les voyages

Sandra, 26 ans, et les voyages

Lucas, 21 ans : retour aux racines, en Amérique latine

Lucas, 21 ans : retour aux racines, en Amérique latine