Aller au contenu principal

Nova Book Box du 1er Octobre-Prix de la Page 111

MERCREDI 1er OCTOBRE

 

PRIX DE LA PAGE 111, TROISIEME EDITION

Si vous vous demandez « pourquoi » cette page et pas une autre, notre jury répond, conformément à la page 111 de la pièce Rhinocéros d’Eugène Ionesco : « Pourquoi pas ? » Le Prix de la Page 111 considère les pages 111 de la rentrée littéraire francophone comme des oeuvres d'art à part entière, de la première à la dernière lettre, du premier au dernier signe de ponctuation, peu importe si nous sommes au milieu d'une phrase ou déconnectés de l'intrigue. Le Prix vise à élire la meilleure, en déterminant, parmi 178 candidats ramenés à 8 finalistes, laquelle est la plus réussie en termes de style, de vocabulaire, de syntaxe, d’action, d’émotions et de structure.

Né en 2011 sur Nova, ce Prix est un peu notre Nobel à nous. Ce qui tombe assez bien, car le prochain lauréat du Prix Nobel de littérature en sera... le 111e titulaire.

 

LES 8 FINALISTES :

22h05 : Philippe Arsenault lu par François Perrin, Zora, un conte cruel (Equateurs)

22h20 : Patrick Deville lu par Julien Blanc-Gras, Viva (Le Seuil)

22h40 : Sophie Divry lue par Marguerite Demoëte, La Condition pavillonnaire (Notabilia)

22h50 : Olivier Maulin lu par Richard Gaitet, Gueule de bois (Denoël) 

23h00 : Fiston Mwanza Mujila lu par Aude Samarut, Tram 83 (Métailié)

23h10 : Sylvain Prudhomme lu par Guillaume Jan, Les Grands (Gallimard)

23h25 : Joy Sorman lue par Charles Recoursé, La Peau de l'ours (Gallimard)

23h40 : Antoine Volodine lu par Bertrand Guillot, Terminus Radieux (Le Seuil)

23h51 : Annonce du vainqueur.

 

https://www.facebook.com/PrixDeLaPage111

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
DImanche 12H00-13H00

Philippe Lançon : « Une petite voile dans la tempête, sous un ciel de plomb » (1/2)

Philippe Lançon : « Une petite voile dans la tempête, sous un ciel de plomb » (1/2)

Exploration chirurgicale de l’art de la chronique, en compagnie de l’auteur du « Lambeau », qui pratique l’exercice depuis 2004 dans les colonnes de Charlie Hebdo.

Jean-Claude Carrière : « Quand allons-nous revoir le sanglier ? » (2/2)

Jean-Claude Carrière : « Quand allons-nous revoir le sanglier ? » (2/2)

Masterclass exceptionnelle du Ganesh de la cinéphilie mondiale, scénariste du « Tambour », de « Cyrano » ou de « Belle de jour », qui revient avec astuce sur soixante-cinq ans d’écriture filmique.

Jean-Claude Carrière

Jean-Claude Carrière : «  Il faut faire confiance à la rue, avoir l’oeil constamment ouvert » (1/2)

Masterclass exceptionnelle du Ganesh de la cinéphilie mondiale, scénariste du « Tambour », de « Cyrano » ou de « Belle de jour », qui revient avec astuce sur soixante-cinq ans d’écriture filmique.