Aller au contenu principal

Nova Book Box du 23 Septembre

 

Dissipons tout malentendu. Non, le mot « Mali », qui désigne ce beau pays d'Afrique de l'Ouest (où de fiers cueilleurs de mil, me croisant sous les remparts de la falaise de Bandiagara, se plaisaient à me donner du « Bonjour Madame » à plusieurs reprises, alors que si vous pouviez me voir je vous garantis sur facture que ma stature et mon poids ne permettent pas, enfin je ne crois pas, de me confondre avec une femme sur des sentiers africains, les cheveux peut-être, à l'époque je les portais plus longs, mais tout de même, voici déjà un malentendu de dissipé auprès des auditeurs dogons ; je suis un homme, et poussé par la puissance de cette vérité je peux reprendre le fil de mon raisonnement), Non, le mot « Mali » ne signifie pas « hippopotame » ou « petit lamentin ». Mais que veut-il dire alors, sans malaise ?

Ce sera l'une des révélations de cette nuit, qui contiendra aussi, grâce au Petit éloge de la nuit d'Ingrid Astier, des idées pour s'occuper quand la lumière est coupée, une définition italienne des vertus de l'ivresse et son avis sur la fratrie sanguinaire dDamage. Sans trompette, François Perrin viendra nous lire la page 111 du Tambour de Günter Grass, prétexte à des révélations gutturales à propos du Prix de la Page 111 qui sera remis le 1er octobre sur cette antenne (mais pas seulement, regardez donc la page Facebook du Prix*). Et il n'est pas exclu qu'une toute petite histoire dessinée de Lewis Trondheim soit évoquée. Est-ce que les choses sont claires ?

 

22h05: Ingrid Astier, Petit éloge de la nuit ("une heure pour la planète").

 

22h20: Arol Kietchemen, Dictionnaire de l'origine des noms et surnoms des pays africains ("Mali").

 

22h50: Günter Grass lu par François Perrin, page 111 du Tambour.

 

23h00: Stephen King, Les riches sont aussi ennuyeux que de la merde de vieux chien mort.

 

23h10: Ingrid Astier, Petit éloge de la nuit ("Si par une nuit d'hiver un voyageur").

 

23h25: Lewis Trondheim lu avec Armel Hemme, Richard et les Quasars (in Papier n°3).

 

23h40: Ingrid Astier, Petit éloge de la nuit ("Damage").

* https://fr-fr.facebook.com/PrixDeLaPage111

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Fracas d’enfances nova book box

Fracas d’enfances

Eclats de jeunesse en clair-obscur avec Kate Tempest, Arnaud Dudek ou Ananda Devi.

Sophie Divry : « Pour des romans difformes »

Sophie Divry : « Pour des romans difformes »

Lauréate 2018 du Prix de la Page 111, l’autrice lyonnaise de « La Condition pavillonnaire » milite pour une littérature « carnavalesque, farfelue ou enfantine ».

Luz : « Ancré dans l’encrier » (2/2)

Luz : « Ancré dans l’encrier » (2/2)

Lumière sur la bibliothèque mentale du dessinateur de « Catharsis » : Dostoïevski, Gide, Ballard… et, tôt ou tard, « Le Lambeau » de Philippe Lançon.