Aller au contenu principal

Nova Book Box du 01 Septembre

Lundi 1er septembre

La résistance de Géromino dessinée par le maître japonais Taniguchi, également capable, dans des planches assez rares des années 70-80, d’imaginer une meute de chiens sanguinaires semant le trouble en rase campagne ; une autre BD, tout aussi réussie, captant l’essence de l’adolescence dans les rues de Majorque en 1980 ; le musicien d’avant-garde John Cage fasciné par l’idée “d’aller underground” empruntée à son partenaire d’échecs Marcel Duchamp ; une lettre à pleurer de Van Gogh pensant toujours en 1888 que ça finira par marcher pour lui de son vivant ; et le retour tant attendu, dans un tout petit mois, du Prix de la Page 111, le prix littéraire de Radio Nova qui considère la page 111 comme une oeuvre à part entière, dont je vous reparlerai ce soir. Hugh !

 

22h05: Jirô Taniguchi, Les Contrées sauvages (« Geronimo »).

 

22h25: Dalibor Frioux, page 111 d'Incident voyageurs.

 

22h50: Jirô Taniguchi, Les Contrées sauvages (« La Meute »).

 

23h00: Gabi Beltran & Bartolomé Segui, Histoires du quartier (« Doux, mou, accueillant »).

 

23h10: John Cage avec Moira & William Roth, Marcel Duchamp : Rire et se taire.

 

23h25: Gabi Beltran & Bartolomé Segui, Histoires du quartier (« Décisions »).

 

23h40: Vincent Van Gogh, Lettres à son frère Théo (« j'entrevois la possibilité que le capital dépensé... »).

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Pascal Brutal Radio Nova Book Box

Dans les archives de la Book Box (5)

Pascal Brutal en vrai, Johnny et la mort, Carcosa avant « True Detective », une théorie du flan et l'art du gag façon Chaplin… Souvenirs.

Playboy Radio Nova Book Box

Paroles de « Playboy »

Sélection d’interviews long format menées dans le magazine de charme à oreilles de lapin, feat. Stephen King, Joyce Carol Oates, Gabriel Garcia Marquez ou Stanley Kubrick.

Benoît Peeters Radio Nova Book Box

Retour aux Cités Obscures

La fresque « urba-tecturale » de Schuiten et Peeters se déploie en intégrale. Promenade mentale dans les méandres du premier volume, vertigineux.