Aller au contenu principal

Nova Book Box du 19 Juin

JEUDI 19 JUIN

On est bien peu de choses et mon amie la rose me l’a dit ce matin. Encore un peu patraque des suites d’un tour de rein attrapé hier en faisant l’imbécile sur une plage bretonne pour des raisons qui ne regardent que moi, je me rends tragiquement compte de mes limites corporelles, et considérant le temps terrible qu’il m’a fallu pour enfiler un slip, je me vois dans l’obligation, puisque j’ai soudain l’impression d’être un vieillard, fragile et lent, de vous proposer une Book Box pour personnes âgées – qui méritent d’écouter ce programme autant que vous, bande de sales jeunes.

Donc, il sera question ce soir d’une recette de soupe aux poireaux signée d’une étoile montante de la littérature française, j’ai nommé Marguerite Duras. Un comique américain dans le vent, Woody Allen, nous fera rire avec ses tracas immobiliers. L’économiste J. M. Keynes nous donnera des astuces pour exprimer son opinion en société. On apprendra également que Marc Aurèle était un excellent joueur de golf. Et je remercierai aussi tous ces auditeurs et auditrices qui m’ont transmis leurs bons conseils pour faire cesser ces larmes d’acier que pleurent mes lombaires. Préparez la camomille, je vous garantis une nuit de folie.

 

22h05: Victor Hugo, Crépuscule.

 

22h25: Penny Ingham & Colin Shelbourn, Ne plus avoir mal au dos, c'est malin.

 

22h50: Marguerite Duras, La Soupe aux poireaux.

 

23h00: Woody Allen, L'Erreur est humaine.

 

23h10: Luis Sepulveda, Les Roses d'Acatama ("La Brune et la Blonde").

 

23h25: John Maynard Keynes, Deux souvenirs ; de Bloomsbury à Paris.

 

23h40: P. G. Wodehouse, Une Partie mixte à trois et autres histoires de green.

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Dans les archives de la Book Box (43)

Dans les archives de la Book Box (43)

Barbara Carlotti et Moriarty lisent Patti Smith et chantent Christophe ou Depeche Mode, les femmes de l’âge d’or d’Hollywood, « Monsieur Kipu » et le minimalisme… Souvenirs.

Roxane Gay : « Si j’aime le gangsta rap, suis-je une mauvaise féministe ? »

Roxane Gay : « Si j’aime le gangsta rap, suis-je une mauvaise féministe ? »

Dans un brillant recueil de chroniques introspectives, l’intellectuelle américaine questionne son engagement à travers sa vie, ainsi que ses films, séries et romans favoris.

D’humeur vagabonde

D’humeur vagabonde

Nouons les baluchons et suivons à la trace de fameux traîne-savates : Werner Herzog, Iain Sinclair, Christopher McCandless ou Lawrence Ferlinghetti.