Aller au contenu principal

Nova Book Box du 30 Avril

MERCREDI 30 AVRIL

Gredins alambiqués, émeutiers chafouins, il flottera comme un air de sédition sur l'émission de ce soir : ayant récupéré assez héroïquement un exemplaire de L'Anthologie de la subversion carabinée de l'entarteur Noël Godin, j'y piocherai deux appels à la désobéissance déconnante, visant à nettoyer par le vide la grande armée des imposteurs à coups d'aspirateur théorique, puis à fédérer les forces pour savoir oser, oser élever des barricades contre les cons. Et les cons, c'était bien le sujet central de l'oeuvre absurde et désespérée du dessinateur Chaval, suicidé en 1968, maître es crobards terrassants. On se souviendra aussi comment le Chili a su retirer la chaise de Pinochet, au moment du référendum de 1988, grâce aux talents colorés d'une bande de publicitaires malins. On bronzera sur le ventre au soleil. Et Raymond Carver nous fichera les boules en deux coups de fil. Voilà la vie, quoi.

 

22h05: Georges de la Fouchardière, La Grande Rafle. 

 

22h25: Noël Godin, Danse de guerre comme "le monde de l'erreur complète".

 

22h50: Antonio Skarmeta, No, les jours de l'arc-en-ciel.

 

23h00:  Raymond Carver, La Vitesse foudroyante du passé ("La cabine téléphonique").

 

23h10: Roger Pol-Droit, 101 expériences de philosophie quotidienne ("Dormir sur le ventre au soleil").

 

23h25: Frédéric Pajak, avant-propos à Les Hommes sont des cons de Chaval.

 

23h40: Raymond Carver, La Vitesse foudroyante du passé ("La Mère").

 

 

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Jojo et son baluchon Radio Nova Book Box

Jojo, l’hommage national

Sur les Champs-Élysées de la bande dessinée, le petit garçon créé par André Geerts a les honneurs d’une intégrale, en compétition au prochain festival d’Angoulême.

Pierre Louys Radio Nova Book Box

« Si vous avez envie de coucher avec un monsieur qui passe... »

Sexe pour tous avec l’outrageant « Manuel de civilité… » de Pierre Louÿs, D. H. Lawrence par Catherine Millet et ce curieux manga transgenre : « Ranma 1/2 ».