Aller au contenu principal
Nova Stories : Poétique politique, une histoire des chansons de luttes francophones

Poétique politique, une histoire des chansons de luttes francophones, avec Rocé

Tout l'été, Nova vous raconte des histoires... en musique. Ce sont les Nova Stories.

Par Clémentine Spiler

Le rappeur Rocé livre les coulisses de son projet Par les damnés de la terre, qui va faire l'objet d'une compilation à la rentrée de septembre. Une recherche de plusieurs années, de rencontres, de hasard en flair attentif, il est parti à l’origine du spoken word à la française, via les « chansons de luttes » depuis la fin des années 1960.

Dans une Nova Story en cinq épisodes, il nous raconte ses recherches. Avec lui, on part dans le XIXe arrondissement de Paris, au Cameroun, au Burkina, à Haïti, à New York... « C’est important de réunir avec cohérence cette énergie du passé si présent dans nos quotidiens, ces voix qui résonnent aujourd’hui dans le rap et ailleurs, les voix des vaincus, des subalternes, des damnés de la terre », nous dit Rocé. Chaque épisode est disponible en podcast.

rocé

Épisode 1 - Aux origines de la recherche. Des morceaux qui servaient pour les luttes sociales ou anticoloniales. Une quête subjective, qui l'a mené de rencontres en rencontres. Selon lui, on trouve là une des sources d'un spoken word francophone, qui a nourri plus ou moins directement le slam et le hip-hop français. Comme une branche de l'arbre pas encore totalement découverte.

nova stories rocé

Épisode 2 - L'esthétique et la politique. Parti du free jazz, conseillé par un ami disquaire, mais passé aussi par un underground sans œillère et l'écoute de francs-tireurs multiples, le projet de Rocé se nourrit de multiples racines. Ce qui lui parle : le mélange d'une teneur politique, mais esthétique forte : funk, blues... « Je cherche les Last poets à la française », dit Rocé. « Le proto-rap, le rap avant le rap ». La playlist du jour va de Francis Bebey aux chants de luttes sociales de la Régie Renault à la fin des années 1960.

Épisode 3 - Un nom en entraîne un autre. En partant d'une pochette de disque, Rocé trouve des noms de labels, puis des figures comme François Tusques, pièce maîtresse du free jazz français, et enfin des noms qui restent clandestins et compliqués à trouver. À l'écoute, notamment : « Déménagement », par Salah Sadaoui, « Le Mal du pays », par Manno Charlemagne…

nova stories rocé

Épisode 4 - Dane Belany, l'aventure américaine. Le projet a permis à Rocé de retrouver des artistes oubliés. Dane Belany en faire partie. Chanteuse noire d’origine turque et sénégalaise, qui chantait dans les cabarets de Pigalle, elle côtoyait du beau monde parisien, avant de partir à New York. Là-bas elle a  rencontré Thelonious Monk, Miles Davis, croisé James Baldwin. Une maladie lui fait perdre sa voix. Elle s'est mise à clamer des textes en français, de David Diop, Aimé Césaire... Ce qui donne un disque dédicacé à Frantz Fanon. Rocé l'a retrouvée…

Épisode 5 - Un chapitre africain. On termine cette Nova Story par un zoom sur la partie africaine des recherches de Rocé. Qui commence par un morceau d'Abdoulaye Cissé, figure de la musique burkinabè, mandaté par le président Thomas Sankara, créateur à sa demande de deux groupes : Les chanteurs au poing levé et Les Colombes de la Révolution. Rocé retrouve Abdoulaye Cissé, qui l'aide aujourd'hui dans ses travaux.