Aller au contenu principal

Ching Shih, la Terreur des mers du Sud

Prostitué, pirate et aristocrate, le fabuleux destin de Ching Shih.

Je ne sais pas vous mais moi, quand j'entends le mot pirate, la première image qui me vient, c’est le XVIe siècle, les Caraïbes, des types un peu crasseux, des sabres, des canons, l'odeur de la poudre, du sel et du sang, sans oublier quelques dizaines de lingots enterrés sur une île déserte et oubliée et un perroquet qui crie coco. Et alors oui, mais pas que. L'un des pirates les plus puissants de l'histoire est à l'opposé de ces clichés hollywoodiens. C'était une femme, une Chinoise, au XIXe siècle : Chingh Shih, mais vous pouvez l'appeler Madame Chingh ou la Terreur des mers du Sud.

Visuel (c) Wikimedia Commons

Tu parles d’une histoire
Emissions

Tu parles d’une histoire

Par Jean-Christophe Piot
Le Dimanche à 12H

Pierrot le Fou

Pierrot le Fou

« En revanche, prendre des arsouilles encore bien tendres et leur apprendre à manier des armes, ce n’était peut-être pas ce qui offrait les meilleures perspectives de réinsertion.  »