Aller au contenu principal

Joanna Stingray, l'américaine qui a légalisé le rock soviétique

1986, à Beverly Hills. Joanna Stingray a 26 ans. Elle rentre d’un voyage en URSS. Dans ses valises, dans ses vêtements, jusque dans ses Doc Martens, des paroles de chansons, des cassettes et des bandes d’enregistrement, qu’elle vient littéralement d’exfiltrer depuis Leningrad.

Joanna s’apprête à publier une compilation qui fera date. Elle s’appellera The red Wave, la vague rouge. Dessus, il y a quatre groupes underground de la scène rock et punk soviétique, illégaux en URRS à cause de la censure qui frappe la musique occidentale et le rock en particulier. Ils s’appellent Aquarium, Alisa, Strannye Igry et Kino.

Un épisode écrit et raconté par Clémentine Spiler, réalisé par Malo Williams. 

Visuel © Capture d'écran vidéo 

Pionnières
Emissions

Pionnières

par Clémentine Spiler
du lundi au vendredi à 10h et 18h30