Aller au contenu principal

Claudia Jones, la militante communiste qui créa le Carnaval de Notting Hill

1958, à Londres. Claudia Jones pose un pied sur le sol anglais. Ici personne ne le sait encore, mais Claudia sort de prison. Dans une Amérique en pleine guerre froide, la chasse aux sorcières communistes a eu raison d’elle.

La seconde guerre mondiale et les bombardements des forces de l’Axe ont laissé l'Angleterre en ruines. Et la main d’oeuvre manque pour la reconstruction. Le gouvernement britannique encourage alors l’immigration en donnant la nationalité à toutes les populations du Commonwealth. C’est la fameuse génération Windrush, qui se rue vers le Royaume-Uni.

Les nouveaux venus sont accueillis par des pancartes telles que « Pas de noirs, pas de chiens, pas d’irlandais ». Au fil des années 50, les tensions raciales entre les anglais nationalistes et les populations immigrées se font de plus en plus en plus sentir. Pour Claudia, la réponse à la violence est évidente : c'est l’art. C’est ainsi que naît le carnaval de Notting Hill.

Un épisode écrit et raconté par Clémentine Spiler, réalisé par Malo Williams. Pour écouter la bande son de Pionnières, c'est par ici

Visuel © Getty Images / Bettmann 

Pionnières
Emissions

Pionnières

par Clémentine Spiler
du lundi au vendredi à 10h et 18h30

Jackie Shane, pionnière transgenre de la soul canadienne

Jackie Shane, pionnière transgenre de la soul canadienne