Aller au contenu principal

Barbara Strozzi, première compositrice de l'histoire

1644, à Venise. Barbara Strozzi a 25 ans, elle publie son premier livre de mardrigaux, des chants a cappella typiques de la période baroque. Barbara Strozzi en a composé la mélodie. Pour les paroles elle s’est appuyée sur des textes écrits par son père. Car Barbara Strozzi est la fille (plus ou moins illégitime, on est pas sûr) de Giulio Strozzi, un poète très important dans la Venise de l’époque, aussi admiré pour ses écrits que critiqué pour ses idées libertaires. 

Pourtant, sans ses idées, sa fille Barbara ne serait certainement pas devenue ce qu’elle s’apprête à devenir : l’une des compositrices les plus célèbres de son époque. Barbara a eu une carrière plus prolifique que tous ses contemporains. Et elle est souvent considérée comme la meilleure d’entre eux. Pour preuve : ses oeuvres ont traversé le temps...

Pour aller plus loin 

Barbara Strozzi à Venise en 1656, France Musique

Sur la place des femmes dans le développement de l'Opéra : Emblems of Eloquence: Opera and Women’s Voices in Seventeenth-Century Venice, Wendy Heller

Sur les autrices féministes de l'époque : Literary Culture and Women Writers in 17th Century Venice, Lynn Lara Westwater

Sur les courtisanes à Venise : Love in Venice ? The Power Dynamics Between Courtesans and their Clients, Elina Taranenko

Un épisode écrit, raconté et réalisé par Clémentine Spiler.

Pionnières
Emissions

Pionnières

par Clémentine Spiler
du lundi au vendredi à 10h et 18h30

Jackie Shane, pionnière transgenre de la soul canadienne

Jackie Shane, pionnière transgenre de la soul canadienne