Aller au contenu principal

Dominique A en morceaux

L’auteur du « Courage des oiseaux » commente son parcours à l’aune d’une autobiographie morcelée en vingt-six chansons. Et nous chante deux titres en live acoustique.

dominique A book box

« Pas plus d’une heure sous le poids de la splendeur », peut-on l’entendre murmurer sur son nouvel album intitulé La Fragilité, six mois à peine après le précédent, Toute latitude. À 50 ans, Dominique A tire un premier bilan. « Le temps que je vivais n’était plus d’une pièce, il était éclaté, subdivisé entre ces bouts de musique », confie-t-il en ouverture de Ma Vie en morceaux, autobiographie musicale en vingt-six chansons commentées publiée la semaine passée chez Flammarion.

En écartant les titres qui ont « le souffle court », pour ne retenir que ceux qui marquèrent un tournant, une évolution, une rencontre – les « bornes » de son parcours au long cours, depuis Le Courage des oiseaux en 1991 jusqu’au romanesque fantastique de Corps de ferme à l’abandon (2018), en passant par l’ironie mordante de Je suis une ville ou le solennel éternel d’Immortels, composée pour Bashung.

ensemble dominique A book box

L’occasion de plonger dans les fossettes de son rapport à l’écriture, au fil d’emprunts « de plus en plus fréquents à la littérature », du roman Mon Antonia de Willa Cather au manga Lorsque nous vivions ensemble de Kazuo Kamimura, de l’influence du Grand Meaulnes à celle de Leonard Cohen. Plaisir supplémentaire : Dominique A nous chantera ce soir deux extraits de La Fragilité, seul, à la guitare acoustique.

 

 

 

 

 

 

Une émission imaginée et animée par Richard Gaitet, réalisée par Juste Bruyat. Live : Sulivan Clabaut.

Visuels photo, vidéo (c) Morane Aubert.

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Bat-anniversaire, Batman !

Bat-anniversaire, Batman !

Névrosé jusqu’au bout des ailes, le Chevalier Noir fête ses 80 piges. Balade dans Gotham à la recherche d’aventures captivantes, dont le récent et dingo « White Knight ».

Dans les archives de la Book Box (42)

Dans les archives de la Book Box (42)

Don’t worry be Hopi, Gotlib par Edouard Baer, Brigitte Lahaie et Balzac, les « mémoires » du juge Roban avec Philippe Duclos… Souvenirs.

« Mets tes deux mains à l’intérieur, ouvre-moi comme un livre »

« Mets tes deux mains à l’intérieur, ouvre-moi comme un livre »

Collection lumineuse d’histoires de cul 100 % vraies, « L’Herbier sauvage » de Fabien Vehlmann s’offre un second tome illustré par David Prudhomme. Et toi, tu kiffes quoi ?