Aller au contenu principal

Dans les archives de la Book Box (38)

Beckett par Wendell « Bunk » Pierce, Dr. Strange désorienté, Mangeons des enfants pauvres avec Jonathan Swift, la prière aux vivants de Charlotte Delbo… Souvenirs.

hormonale book box

Monter aux archives. Dépoussiérer la machine. Et enclencher la fonction aléatoire du juke-box littéraire de Radio Nova, afin de piocher par les 7600 lectures effectuées depuis la création de la Book Box en septembre 2011. Prévoir un fauteuil, se servir un rhum ambré et appuyer sur « entrée ». Apprécier le grincement familier des rouages, des pistons et des turbines, voir ressurgir du passé des textes et parfois d’étonnants lecteurs, au hasard… Le tout, accompagné de raretés musicales exhumées des entrailles de notre station. Que la mémoire vive !

swift book box

 

 

Au programme :

- Interview de Wendell Pierce, à propos d’En attendant Godot de Samuel Beckett.

- Tristan Garcia, Dr. Strange : Un héros de l'esprit (tiré de Vies et morts des super-héros).

- Catherine Meurisse lue par Juste Bruyat, Isadora Dartial, Sophie Marchand et Mélanie Mallet, Scènes de la vie hormonale.

- Jonathan Swift lu par Mike Guermyet, Modeste proposition pour empêcher les enfants des pauvres en Irlande d’être à la charge de leurs parents ou de leur pays et pour les rendre utiles au public.

- Charlotte Delbo, Une connaissance inutile (Prière aux vivants pour leur pardonner d'être vivants).

Une émission imaginée et animée par Richard Gaitet, réalisée par Sulivan Clabaut.


Visuel © HBO / Michael K. Williams et Wendell Pierce dans The Wire de David Simon

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Fièvre jaune, colère noire

Fièvre jaune, colère noire

Penser puis choisir l’anarchisme, la violence ou la non-violence avec Louise Michel, les Pink Blocs ou Peter Gelderloos.

Bang bang, c’est le Brautigang !

Bang bang, c’est le Brautigang !

Richard Brautigan et ses « haïkus boiteux » déclamés par Dominique Pinon, Isabelle Carré et Jérôme Kircher, au fil des déclarations d’amour de Philippe Jaenada et Thomas Vinau pour l’écrivain doux-dingue de « Mémoires sauvés du vent ».

Parlez-vous pirate ?

Parlez-vous pirate ?

Yo-ho-ho ! À l’abordage de la nouvelle traduction de « L’Île au Trésor » signée Jean-Jacques Greif, retrouvant « l’anglais corrompu » des flibustiers de Stevenson.