Aller au contenu principal

Dans les archives de la Book Box (37)

Manifeste Riot grrrl, un Bukowski cubain, le dernier Courbet par David Bosc, les questions existentielles absurdes de Chuck Klosterman, aux origines de « Fahrenheit 451 »… Souvenirs.

fontaine book box

Monter aux archives. Dépoussiérer la machine. Et enclencher la fonction aléatoire du juke-box littéraire de Radio Nova, afin de piocher par les 7600 lectures effectuées depuis la création de la Book Box en septembre 2011. Prévoir un fauteuil, se servir un rhum ambré et appuyer sur « entrée ». Apprécier le grincement familier des rouages, des pistons et des turbines, voir ressurgir du passé des textes et parfois d’étonnants lecteurs, au hasard… Le tout, accompagné de raretés musicales exhumées des entrailles de notre station. Que la mémoire vive !

gut book box

 

 

 

 

 

 

Au programme :

- Kathleen Hannah lue par Charlène Nouyoux, Riot grrrl, c'est... (citée par Manon Labry dans Riot grrrls, chronique d'une révolution punk féministe).

- David Bosc, La Claire fontaine.

- Pedro Juan Gutierrez, Trilogie sale de la Havane.

- Ray Bradbury, Le Zen dans l'art de l'écriture (« 9,80 dollars pour Fahrenheit 451... »).

- Julien Blanc-Gras, Julien Goetz, Bertrand Guillot, Guillaume Jan, François Perrin et Charles Recoursé répondent aux questions existentielles de Chuck Klosterman dans Sexe, drogues & pop-corn.

Une émission imaginée et animée par Richard Gaitet, réalisée par Sulivan Clabaut.

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Fièvre jaune, colère noire

Fièvre jaune, colère noire

Penser puis choisir l’anarchisme, la violence ou la non-violence avec Louise Michel, les Pink Blocs ou Peter Gelderloos.

Bang bang, c’est le Brautigang !

Bang bang, c’est le Brautigang !

Richard Brautigan et ses « haïkus boiteux » déclamés par Dominique Pinon, Isabelle Carré et Jérôme Kircher, au fil des déclarations d’amour de Philippe Jaenada et Thomas Vinau pour l’écrivain doux-dingue de « Mémoires sauvés du vent ».

Parlez-vous pirate ?

Parlez-vous pirate ?

Yo-ho-ho ! À l’abordage de la nouvelle traduction de « L’Île au Trésor » signée Jean-Jacques Greif, retrouvant « l’anglais corrompu » des flibustiers de Stevenson.