Aller au contenu principal

Dans les archives de la Book Box (15)

Xi Jinping à Nova, l’humour chez Act Up, pornoterrorisme et spectacle vivant, Camélia Jordana dans la peau de Barbara Loden… Souvenirs.

Monter aux archives. Dépoussiérer la machine. Et enclencher la fonction aléatoire du juke-box littéraire de Radio Nova, afin de piocher par les 6700 lectures effectuées depuis la création de la Book Box en septembre 2011. Prévoir un fauteuil, se servir un rhum ambré et appuyer sur « entrée ». Apprécier le grincement familier des rouages, des pistons et des turbines, voir ressurgir du passé des textes et parfois d’étonnants lecteurs, au hasard… Le tout, accompagné de raretés musicales exhumées des entrailles de notre station. Que la mémoire vive !

act up

Au programme :

- Didier Lestrade, Act Up, une histoire.

- Émilie Landais, Érotisme et sexualité dans les arts du spectacle (« Pornoterrorisme »).

- Evan Osnos, Le Dirigeant le plus autoritaire depuis Mao (tiré du magazine Books n°68).   

- Neal Cassady, Un Truc très beau qui contient tout (« Fais bouillir mes burnes dans un bain bouillonnant », lettre à Jack Kerouac du 30 décembre 1950).  

- Nathalie Léger lue par Camélia Jordana, Supplément à la vie de Barbara Loden

Une émission conçue et animée par Richard Gaitet, réalisée par Juste Bruyat. Programmation musicale : Guillaume Girault.

Visuel : (c) Shao Feng

Nova Book Box
Emissions

Nova Book Box

par Richard GAITET
Lundi-Jeudi 21H00-22H00

Nova Book Box du 14 juin 2018

Dans les archives de la Book Box (26)

Michaux dit NON, Limonov aime les squelettes et Paul Auster les histoires vraies, Philip K. Dick avait prédit la Book Box en 1963… Souvenirs.

Nova Book Box du 13 juin 2018

De sales histoires ?

Via la causerie de David Wahl sur la géographie des déchets, un essai pour une France plus sauvage, ou la visite de l’île de Robinson Crusoé.

Nova Book Box du 12 juin 2018

Brigitte Fontaine : « Mes sens se sont déréglés tout seuls ! »

Illumination « Over The Rimbaud » avec l’exquise Première Dame de l’Île Saint-Louis, dans le sillon de Chute et ravissement, son « épître sauvage » dédiée à l’auteur d’Une Saison en Enfer.