Aller au contenu principal

Leyla McCalla illumine le Salon de Musique de Néo Géo

Chaque dimanche, de 10h à 12h avec Bintou Simporé.

Tous les dimanches, de 10h à 12h, Néo Géo vous invite à vivre de nouvelles immersions dominicales au sein de l'actualité culturelle et sociale de la planète. Un tour de la sono mondiale en 120 minutes, présenté par Bintou Simporé et le worldcrew de Nova.

Au programme : portrait du jour, nouveautés musicales, revue culturelle d'ici et d'ailleurs, bons plans, sessions live et worldmix, sans oublier les invités, musiciens, écrivains et autres acteurs et créatrices culturels de notre « Tout-Monde ».

 

Le portrait

Raja Meziane, par Reza Pounewatchy

« Nous voulons une République… Une démocratie populaire … pas une monarchie.
Les gens ont assez souffert, ils en ont marre de vous. Nous sommes le déluge.
Vous feriez mieux de déguerpir, bande de voyous
. »

C’est dans les grandes lignes ce qui ressort du morceau « Allo le système » de Raja Meziane, qui compte depuis sa publication sur Youtube plus de 7 millions de vues, et qui est repris en choeur  dans les manifestations algériennes.

Raja Meziane n’a pas pu manifester avec ses compatriotes. Ex-star de la Star Ac algérienne et étudiante en droit, la jeune femme veut percer dans la musique ou devenir avocate. Elle dénonce dans ses chansons la corruption et le désarroi d’un peuple, un engagement qui n’a pas plu aux responsables culturels du pays. Sa carrière musicale et la poursuite de sa vocation d’avocate bloquée, elle s’est exilée à Prague où elle vit depuis plusieurs années, mais sans oublier l’Algérie…

 

Le Musikactu

En trois temps, trois mouvements, Bintou nous propose sa sélection de nouveautés printanières !

Constantinople

Dans ce Musikactu des plus folks, la première sélection sera afro-meditéranéenne, en passant par le Canada où est établi Kiya Tabassian, le leader de la formation Constantinople. Un ensemble musical qui aime se replonger dans les musiques de l'Europe médiévale ou explorer le fertile patrimoine musical des pays méditerranéens, en trio avec viole de gambe,  percussion et setar, un luth iranien. Le  trio Constantinople s’était associé lors d'un précédent album au très subtil musicien virtuose de la kora et chanteur, le sénégalais Ablaye Cissoko. Le revoici avec ce  magnifique album Traversées, publié sur le label Ma Case Records/L’Autre distribution en janvier.

The Fell

Nous partons maintenant pour le nord de l'Angleterre, non loin de l'Ecosse, dans les campagnes dont la beauté, le passé et ses mystères inspirent les frères James et Sam Gillespie, The Brothers Gillespie, adoubés par un autre excellent chanteur, Sam Lee. Ils ont sorti l'album The Fell, variation poétique sur la nature qui les entoure, vieilles histoires populaires ou chansons à boire, qui les conduisent en Irlande sur les berges de la rivière Liffey…

Las Hermanas Caronni

Suite et fin de cette revue printanière des nouveautés soul & folk avec l’excellent duo féminin, des soeurs cette fois, Las Hermanas Caronni. Ces deux musiciennes argentines et résidentes françaises ont intitulé avec humour et humeur leur album Santa Plástica, pour au contraire fustiger la destruction en marche des ressources naturelles de notre planète. Un album  sur lequel la clarinettiste et la violoncelliste surfent tout en finesse sur les oeuvres qui les inspirent, Piazzola, Nino rota, Bach ou Debussy, comme sur le morceau « Breath », un souffle auquel se joint Piers Faccini. Santa Plástica est paru sur le label Les Grands Fleuves.

 

 

L'invité

« Je crois que raconter les difficultés par la musique, c’est faire quelque-chose de profondément optimiste ».

David Chariandy

David Chariandy est écrivain et enseigne la littérature à la Simon Fraser University de Vancouver. Il a grandi à Scarborough, quartier difficile de Toronto et qui constitue le cadre de son dernier roman, 33 tours (Brothers en anglais), paru en septembre 2018 aux éditions Zoé. Ce roman raconte l’histoire de deux frères qui tentent de s’en sortir, de trouver le moyen de s’extraire de la misère et du racisme latent qui semble condamner leurs vies avant même qu’elles n’aient pu commencer. La musique représente alors l’espoir, mais aussi une manière, pour cette jeunesse née au Canada mais dont les parents sont Trinidadiens, Jamaïcains, Indiens, de construire sa propre identité.

Ce livre et ses références musicales ont inspiré à DJ Agile un mix, regroupant des morceaux de l'époque. Il s'écoute juste ici.

 

« Vous avez un message... Allô Bintou »

La dublinoise ex-parisienne Fatnia Messaoudia nous appelle de Dublin où se prépare la St Patrick.

Fatna

 

Le Classico

Réécouter ou découvrir une chanson emblématique de l'histoire des musiques actuelles...

Back to the world

« Right on for darkness » de Curtis Mayfield par Hugues Marly

En 1973, malgré des négociations de paix, l’armée des états-unis est toujours engagé dans la guerre avec le Vietnam, et les soldats afro-américains souvent discriminés, même loin de chez eux, ont vu leurs leaders Malcom X, Martin Luther King ou Medgar Evers assassinés. De retour aux États-Unis, la pauvreté, les inégalités persistent, le républicain Richard Nixon préside encore, mais le scandale du Watergate qui l’entoure finit de faire basculer la nation dans la défiance et la désillusion...

C’est dans ce contexte que le génial chanteur-guitariste-compositeur Curtis Mayfield sort l’album Back To The World (1973), ce retour au monde, à une réalité hostile.

À l'occasion de la parution du coffret Keep On Keeping On : Curtis Mayfield Studio Albums 1970-1974, comprenant les quatre premiers albums studio remasterisés de Curtis Mayfield, Hugues Marly revient sur le morceau « Right on for darkness », issu de l’album Back to the World.

 

Le Live

Capitalist Blues

Leyla McCalla, chanteuse et violoncelliste New-Yorkaise d’origine Haïtienne, s’installe à la Nouvelle-Orléans en 2010, où elle se fait repérer en jouant dans les rues. Elle rejoint alors les Carolina Chocolate Drops, un ensemble de cordes afro-américain primé aux Grammy Awards. Elle se lance ensuite en solo avec un album d’adaptations de poèmes de Langston Hughes. En 2016, elle était venue présenter son deuxième album, A Day for the Hunter, A Day for the Prey, dans le Salon de Musique de Radio Nova. Son troisième et nouveau disque est, lui, revendiqué comme un ensemble de « protest songs », baignant à la fois dans l’héritage cajun de la Louisiane et dans ses origines haïtiennes.

Capitalist Blues, est paru le 25 janvier sur le label Jazz Village/PIAS. Elle sera en concert à Courbevoie le 21 mars et à la Cigale à Paris le 27 mars.

 

La playlist de l'émission

  • Bantous de la capitale - « Carrefour d’Addis Abeba »
  • Fanfaraï Big Band - « Diri Yadik » feat. Sofiane Saidi
  • Constantinople & Ablaye Cissoko - « Traversées »
  • The Brothers Gillespie - « The Banks of the Liffey »
  • Las Hermanas Caronni - « Breathe »
  • Harry Belafonte - « Angelique-O »
  • DJ Kool Herc - « B-Boy Boogie »
  • Nina Simone- « Four women »
  • Dream warriors - « Ludi »
  • Saulo Duarte - « Avante Delirio »
  • Curtis Mayfield - « Right on for the Darkness »
  • K.O.G & the Zongo Brigade - Suro Nipa
  • Leyla McCalla - « The Capitalist blues », « Lavi Vye Neg », et en live: « Money is king », « La vi Vye Neg »

 

Néo Géo, un émission de Bintou Simporé, réalisée par Benoît Thuault, avec la participation à la rédaction de Reza Pounewatchy, Raphaëlle Pluskwa, Armel Hemme, Fatna Messaoudia, Hugues Marly, Adèle Caglar, Morane Aubert , Clementine Spiler et l’équipe de nova.fr . Merci et à la semaine prochaine !

 

Visuels © Radio Nova, © Joyvan Tiedemann, © Raja Meziane, © Fatna Messaoudia

Néo Géo
Emissions

Néo Géo

par Bintou SIMPORE
Dimanche 10H00 13H00

« Mur Méditerranée » de Louis-Philippe Dalembert et le Worldmix de Gystere dans Néo Géo

« Mur Méditerranée » de Louis-Philippe Dalembert et le Worldmix de Gystere dans Néo Géo

Chaque dimanche, de 10h à 12h avec Bintou Simporé.