Aller au contenu principal

Odezenne : « Souvent on comprend nos chansons après les avoir écrites»

Odezenne dans Marie Transport, épisode 2 sur 5.

Un an après leur dernier album : Au baccara, les trois larrons de Odezenne, Mattia, Alix & Jacques, nous offrent déjà un nouvel EP  « Pouchkine », du nom du grand poète russe mort dans un duel complètement ridicule. 
Onze ans après leurs débuts, leur patte est reconnaissable dès les toutes premières notes dans ce nouvel EP enregistré et mixé dans le studio des Kinks à Londres : le Konk. En revanche, tout a été composé à Bordeaux, devant les copains, en buvant de la bière peut-être brassée dans le brasserie d’Alix : La PIP

Odezenne fait partie de ses groupes dont le succès repose sur une communauté archi fidèle qui les a portés, et qu’ils ont remerciée en organisant des concerts à la demande, c’est-à-dire en court-circuitant les acteurs habituels des tournées, pour pouvoir se produire là où leurs fans voulaient les voir. De la même manière qu’ils ont créé leur propre label Universeul, ils font à peu près ce qu’ils veulent depuis le début. 

C’est à la gare Montparnasse, sur le quai 7, que Marie les retrouve. Ensemble ils vont jusqu’à leur Airbnb -ou presque-, réservé pour les quelques jours de promo à Paris organisés pour la sortie de l’EP et pour annoncer leur premier Zénith parisien : le 17 octobre 2020.  

Dans cet épisode

Mattia, Alix et Jacques expliquent à Marie pourquoi l'EP Pouchkine s'appelle Pouchkine. 

Visuel © Odezenne

Marie Transport
Emissions

Marie Transport

par Marie Misset
du lundi au vendredi à 8H20

Yancouba Diémé dans Marie Transport, épisode 3 sur 5.

Yancouba Diémé : « Je me suis mis à écrire pour me la raconter mi-gangster mi-poète »

Yancouba Diémé dans Marie Transport, épisode 3 sur 5.

Yancouba Diémé dans Marie Transport, épisode 2 sur 5.

Yancouba Diémé : « Oui il y a eu des galères mais une vie ne se résume pas à ça »

Yancouba Diémé dans Marie Transport, épisode 2 sur 5.