Aller au contenu principal

L'allocution de Liberace devient un sample culte dans le hip-hop

Chaque jeudi dans BAM BAM, le sample de la semaine.

Chaque semaine, dans BAM BAM, on part à la recherche d’un sample, qui parfois en dit plus qu’un long discours. Pour parler du sample de cette semaine, il faut se téléporter, en 1988, à Long Island. Long Island, c’est un des derniers quartiers de New York qui n’existe pas encore sur la carte du rap new-yorkais. Le Bronx, Le Queens et Brooklyn ont tous déjà quelques MCs qui font résonner leur nom dans la ville. Long Island, à ce moment précis, c’est encore le nom d’un cocktail avec trop d’alcool dedans. Sur cette île du sud de Manhattan, il y a alors trois kids qui vont changer l’histoire du hip-hop. Ils s’appellent Posdnuos, Trugoy the Dove et Pasemaster Mase et, quand ils sortent du lycée, ils tentent ensemble de faire du rap. En 1988, ils le sentent, ils tiennent leur premier grand titre. Une maquette qu’ils appellent « Plug Tunin ».

C’est grâce à ce morceau que les De La Soul se font repérer par Prince Paul qui décide alors de les prendre sous son aile. Ensemble, ils vont créer un album légendaire : 3 Feet High And Rising. Un disque qui marque l’histoire du hip-hop par ses registres musicaux entre pop jazz psyché et folk mais aussi par le registre lexical. Avec leur collectif Native Tongues, ils prônent l’amour dans une démarche positive et joyeuse. Dans cet album 3 Feet High And Rising, il y a un remix de leur premier morceau : « Plug Tunin' (Last Chance to Comprehend) ». 

Cette phrase, c’est un sample d’un concert de Liberace, un pianiste américain de music hall en live télévisé au Carnegie Hall en 1978.

Depuis elle est devenue cultissime, samplée par KRS-One, Kanye West, Nas et Rakim, par DJ Shadow, par les Jazz Liberatorz et beaucoup d’autres. C’est aussi dans énormément de mixes de DJ où il peut servir de parfait interlude entre deux morceaux. Cette phrase est devenue culte grâce à son emploi dans un album culte. Liberace n’aurait sans doute jamais imaginé que cette courte allocution télévisée ferait le tour de la planète hip-hop. 

BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales, une émission animée par Sophie Marchand et Jean Morel, et réalisée par Malo Williams. Du lundi au vendredi, 18h00-19h30.

Visuel : (c) Wiki Commons / Contributeur : Matti Hillig

Le Sample de la semaine
Emissions

Le Sample de la semaine


Des Stones à The Verve, l'histoire de « The Bitter Sweet Symphony », un sample iconique

Des Stones à The Verve, l'histoire de « The Bitter Sweet Symphony », un sample iconique

Chaque jeudi dans BAM BAM, le sample de la semaine.

De Trinidad à Ibiza, le voyage d'un sample qui met la calypso à l'honneur

De Trinidad à Ibiza, le voyage d'un sample qui met la calypso à l'honneur

Chaque jeudi dans BAM BAM, le sample de la semaine.