Aller au contenu principal

La Revue de Presse Musicale du 22 janvier

Quel est le refrain dans la presse musicale ce matin ?

Qui pour représenter la France à l’Eurovision cette année ?

Le jeune chanteur Bilal Hassani peut-être - en tous cas il est donné favori.

Libération, qui l’a rencontré nous présente ce youtubeur chanteur de 19 ans, adonis queer au look déjanté... Gueule d'ange et tête de turc. Bilal Hassani est coiffé de Stormi, sa perruque star du moment, avec un simple pantalon taille haute et une paire de Buffalo aux pieds, décrit Libé.

La finale nationale du concours de chant, qui aura lieu le 26 janvier, dira s’il aura l’honneur de défendre les couleurs de la France à l'Eurovision.

Son titre en compétition, « Roi », a été coécrit avec le duo pop Madame Monsieur, les candidats malchanceux de l'an dernier. Un morceau de r'n'b en franglais sur l’acceptation de soi et le rejet que doivent affronter ceux qui ne rentrent pas dans le moule. Numéro 1 sur iTunes, près de 4 millions de vues sur YouTube.

Depuis tout petit, dans la cour de récré, écrit le journaliste, on lui dit qu’il n’est pas normal et qu’il doit changer. Sa différence est aujourd’hui une force qu’il revendique. Il garde la tête haute et passe outre les invectives.

La crème du hip-hop en tournée

Le Wu‐Tang, Public Enemy et De La Soul représenteront-ils la France à l'Eurovision ? Non, mais ils partent en tournée ensemble. Gods of Rap. C’est le nom de l’événement qui rassemblera trois groupes légendaires de l'histoire du hip‐hop.

À partir du mois de mai, à Londres, Manchester et Glasgow, il sera possible de voir sur scène le Wu‐Tang, Public Enemy et De La Soul, trois pour le prix d'un. Si on ne sait pas encore quels membres seront présents, écrit Tsugi, le mythique DJ Premier a d’ores et déjà été annoncé derrière les platines. Les billets seront mis en vente à partir du 25 janvier.

Bonne chance, ils risquent de partir très vite.

The Limiñanas... Ils ont fait 2018, qu’attendent-ils de 2019 ?

Je ne sais pas si on peut vraiment dire qu’ils ont “fait 2018”, mais c’est vrai qu’ils ont fait beaucoup de festivals - la question leur est donc posée par le site d’infos culturelles culturebox.

Qu’attendez-vous de 2019 ? Faites un voeu.

Réponse du duo Limiñanas : « Après quinze jours de studio avec nos amis Laurent Garnier, Iggy pop et Warren Ellis. Nous buvons un bon verre de vin en mangeant des moules à l’escabèche à une terrasse d’un bar typique des petites rues de Séville. C’est mon tour et je me lève pour recommander quelque chose, et là Iggy me dit "laisse tomber, c’est la mienne". Je me rassois. Arrive Bertrand Belin qui nous dit "alors les gars, ça avance ?" »

Nous verrons si cette scène se réalise en 2019.

Confidence de Calogero

Pour conclure, une petite confidence de Calogero, dans Le Parisien Aujourd'hui en France. Le chanteur se pose cette semaine à l'Olympia, à l’issue d’une longue tournée. Son concert de mardi soir sera diffusé à 21 heures sur TMC et RTL2... Question du Parisien : Cela changera-t-il quelque chose de jouer en direct sur TMC ?

Réponse de Calogero : Ça flanque un peu plus la pétoche.

Visuel © Eurovision / Bilal Hassani

La revue de presse musicale
Emissions

La revue de presse musicale

par Armel Hemme
Du lundi au vendredi à 9h40