Aller au contenu principal

La Revue de Presse Musicale du 21 janvier

Quel est le refrain dans la presse musicale ce matin ?

Des nouvelles de Drake

Si vous allez tous les weekends à Las Vegas, et que vous aimez bien Drake, j’ai une bonne nouvelle pour vous : la superstar pourrait démarrer une résidence à Las Vegas.

Drake aurait signé un contrat avec le XS Nightclub pour une série de 12 concerts étalés sur deux ans, nous apprend le site ChartsInFrance. 12 concerts répartis sur deux ans, ça va, c’est pas trop contraignant.

Le XS Nightclub contient 1.600 places intérieures, écrit ChartsInFrance, que Drake a bien évidemment rempli très rapidement lors de son dernier concert - lors duquel il aurait empoché deux millions de dollars, pour jouer une demi-heure seulement. 

« Rewriting The Rules ». C’est le nom de ce documentaire, réalisé sans son accord. Un film qui suit l'ascension du chanteur, écrit Tsugi.fr, de son enfance d’acteur jusqu’à son succès international.

Faute de validation officielle, le docu n’utilise ni sa musique, ni d'extraits de ses interviews. On espère que les producteurs ont eu l'autorisation de prononcer son nom, quand même.

La chanteuse Kali Uchis reprend Björk

Kali Uchis a repris Venus As A Boy, le très beau titre de Bjork paru en 1993 sur l’album Debut. Une version jouée en live pour la radio australienne Triple J, la vidéo est sur NME.com.

Le premier album de Kali Uchis est sorti en avril, avec quelques collaborations du plus bel effet : Kevin Parker du groupe Tame Impala, Damon Albarn, et Tyler the Creator.

Nostalgique rumba

Le site pan-african-music.com propose un voyage nostalgique au temps des pionniers de la rumba.

Loin de la confusion qui entoure les résultats des dernières élections, le label Buda Musique vient de publier Nostalgique Kongo, une sélection de rumbas pionnières enregistrées dans les années 50 et 60... Ces 23 titres offrent l’avantage d’être pour beaucoup introuvables aujourd’hui, nous dit l’article.

Car, à côté des doyens connus comme Wendo Kolosoy, Camille Feruzi ou Léon Bukasa, on trouve d'autres artistes moins connus dont certains chantaient dans d'autres langues que le lingala, passeport en vigueur tout au long du fleuve Congo, et langue première de la rumba congolaise.

Et pourquoi pas Jean-Jacques ?

Le Monde s’intéresse à la personnalité préférée des Français : ce cher Jean-Jacques Goldman. Chaque semaine, le journaliste Philippe Ridet s’intéresse à une personnalité qui fait l’actualité. Dans son dernier article : l'invisible Goldman, personnalité préférée des Français depuis huit ans...

Pourquoi lui ? se demande le journaliste.

Depuis des années, Jean-Jacques Goldman est muet et invisible, hormis deux secondes d'apparition hitchcockienne dans le clip de la chanson Les gens qu’on aime, de Patrick Fiori.

Il a choisi de résider à Londres – même s’il paie ses impôts en France – avec ses filles et son épouse. Il décourage toute demande d’interview. Il n'a sorti aucun album depuis 2001, se contentant d'écrire des chansons pour les autres. Il n'autorise pas les plateformes de streaming à diffuser ses morceaux. Pourtant, écrit Philippe Ridet, c’est ce binoclard aux cheveux blancs que les Français kiffent.

La raison serait à chercher dans la liberté de l’artiste, et cette affirmation de la liberté comme moteur de ses choix.

Visuel © triple j / capture d'écran YouTube / Kali Uchis

La revue de presse musicale
Emissions

La revue de presse musicale

par Armel Hemme
Du lundi au vendredi à 9h40