Aller au contenu principal

À la dérive à Alger

À Alger avec Kader & Nadim du collectif Algerian Techno Movement.

On sort, on robinsonne partout, on bat le pavé avec un artiste. Là où il choisit d’aller, nous irons. Aurélie Sfez déambule en bonne compagnie, dans les rues et le labyrinthe intime de ses invités. Une balade radiophonique, toujours en marche, avec un artiste qui guide les pas des auditeurs de Nova sur les lieux qu’il chérit et les territoires qui l’inspirent.

Dimanche on part à la dérive à Alger ! Avec Kader & Nadim du collectif ATM - Algerian Techno Movement. Ils sont DJ et producteurs d’avant-garde et rêvent de rave à Alger. Pierre  Shaeffer, Aphex Twin, Jeff Mills, John Cage... Ils connaissent toute l'histoire de la musique électro de Detroit à Düsseldorf, grâce à internet et la débrouille, sans sortir d’Alger. Trouver des machines, des vinyles, des logiciels, des lieux pour se rassembler et danser, telle est leur quête dans la capitale algérienne. On a parlé musique et révolution, futur et contre-culture, nuits et jeunesse algérienne... Ils dérivent dans les sous-sols et les dédales de l’Aéro Habitat, construit par Louis Miquel et José Ferrer Laloë entre 1952 et 1955, disciples du Corbusier, sur le modèle de la cité radieuse à Marseille, véritable village géant qui surplombe la baie d'Alger.

Ici, nous en sommes aux balbutiements de la Techno, et le crew ATM sont les seuls compositeurs et représentants d'un genre encore inconnu en Algérie...

Visuel © Aurélie Sfez

À la dérive
Emissions

À la dérive

par Aurélie Sfez
Le Dimanche à 18h

À la Dérive avec ALA.NI

À la Dérive avec ALA.NI

Dans une petite église du XIIe arrondissement à Paris pour y faire des vocalises et y mettre un cierge pour Radio Nova. Ce fut ALA.NI et Aurélie Sfez.

Lætitia Dosch © Dorothée Thébert Filliger

À la Dérive avec Lætitia Dosch

Sur scène, Laetitia et son cheval sont tout nus...