Aller au contenu principal

2019, l'année Almodovar !

Baptiste Etchegaray nous parle de la rétrospective dédiée au réalisateur espagnol et plus particulièrement de son premier film « Pepi Lui Bon et autres filles du quartier »

Le dernier film de Pedro Almodovar, Douleur et gloire, est toujours à l'affiche, avec Antonio Banderas qui a reçu le prix d'interprétation à Cannes. Aujourd'hui démarre  une retrospective de l'œuvre de Pedro Almodovar, tous ses films, 19 au total, ressortent en salles. Une plaitore de villes française sont concernés par cette évènement cinématographique tels que : Lyon, Bordeaux, Lille, Marseille, Nantes, Angers, Grenoble... ainsi que trois salles parisiennes.

Baptiste Etchegaray a eu envie de raconter les débuts d'Almodovar, son tout premier film, assez méconnu : Pepi Lui Bon et autres filles du quartier. Le film parle tout simplement de Pepi qui fait pousser de la marijuana sur son balcon. En face de chez elle vit un policier, qui remarque le délit et sonne chez elle. En voyant le regard du policier, elle soulève sa robe et propose d'acheter le silence de ce dernier en lui offrant son corps. Cependant, elle souhaite rester vierge. S'en suit un viol, puis une vengeance saugrenue. Almodovar faisait déjà du Almodovar avant d'être : Almodovar. 

Visuel © affiche du film Pepi Lui Bon et autres filles du quartier

La Chronique Film
Emissions

La Chronique Film

par Baptiste Etchegaray
Le mercredi à 8h45

fffff

« Adults in the room », un thriller politique sur fond de crise grecque

Le nouveau film de Costa-Gavras raconte les coulisses de la politique européenne.

Marco Bellocchio revient sur la vie fascinante du mafieux Tommaso Buscetta dans « Le Traître » en salle mercredi 30 octobre

« Le Traître », portrait d'un repenti

Marco Bellocchio revient sur la vie du mafieux Tommaso Buscetta dans « Le Traître » en salle mercredi 30 octobre