Aller au contenu principal

Dans le Jargon : « WHINER »

Toutes les semaines, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.

Aujourd’hui, Dans le Jargon nous emmène en Jamaïque, dans des clubs de dancehall, pour parler du terme « whiner ».

Ce que fait Tony Matterhorn, en nous répétant un nombre incalculable de fois « whine », c’est de nous inciter à danser à base de mouvements circulaires du bassin, et, si possible, de manière on ne peut plus sensuelle. Le « whine » c’est donc un des pas de danse de base du dancehall, genre musical jamaïcain, mais aussi une danse extrêmement populaire. Toutes les stars du genre, Elephant Man, RDX, Popcaan, Mr Vegas, Vybz Cartel, Beenie Man, ont une chanson avec une expression similaire à « gyal whine for me », c’est-à-dire « Girl, danse pour moi ». Le mot, qui s’écrit parfois « wine » plutôt que « whine » vient du verbe anglais « to wind », qui veut dire « enrouler » et est donc devenu, plus simplement, une invitation au déhanché.

Ce qui est incroyable avec le dancehall, c’est que la musique est intrinsèquement liée à la danse… Au point où les morceaux portent le nom des pas que les danseurs doivent faire ! Finalement, c’est les paroles qui donnent toutes les indications nécessaire à la chorégraphie. Il en va de même pour de nombreux pas de danse en Jamaïque comme le urkle, le frog back, le butterfly. Parfois, c’est encore plus complexe, comme lorsqu’il s’agit de combiner deux pas de danse. Charly Black & J Capri, par exemple, demande de « winer & de kotcher », le kotch étant un autre pas de dancehall.

Si l’origine du terme est difficile à définir, c’est que le dancehall, bien qu’étant une culture extrêmement populaire et de plus en plus influente à travers le monde, n’a pas pour autant une historiographie officielle. Ce dont on peut être certain, c’est que le terme est utilisé depuis au moins 30 ans et pas seulement en Jamaïque. Certains d’entre nous s’en souviennent peut-être, Nuttea, en 2000 et en français, chantait déjà avec Demarco « Whine ».

Finalement, on whine depuis des décennies en Jamaïque et chez les fans de dancehall. Aujourd’hui c’est un terme que tout le monde s’approprie et même, au delà du genre. Que ce soit dans le hip-hop francophone ou américain, le terme est extrêmement répandu. Drake, Fetty Wap, Beyonce, Major Lazer, Young Thug, Asap Rocky ou encore Hamza, tous ont une chanson qui invite au whine ! Mais revenons aux origines du terme avec un des plus vieux morceaux qui parle de whine. Celui-ci est de Shabba Ranks, un des artistes dancehall le plus populaire dans les années 90, et qui, dès 1992 nous invitait déjà à danser le whine avec son titre « Caan Dun ».

Dans le Jargon, tous les mercredis dans BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel et réalisé par Malo Williams, du lundi au vendredi sur Nova.

Visuel : (c) Radio Nova

Dans le Jargon
Emissions

Dans le Jargon

par Sophie Marchand & Jean Morel

Dans le Jargon : « ILLMATIC »

Dans le Jargon : « Illmatic »

Toutes les semaines, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.

Dans le Jargon : « Camp »

Dans le Jargon : « Camp »

Toutes les semaines, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.